ENTRAIDE : Une plateforme numérique de partage d’expérience pour les établissements et services sanitaires et médico-sociaux

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SERVICES A LA PERSONNE

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SANTE & E-SANTE

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : AIDANTS & AIDE AUX AIDANTS

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

La Croix-Rouge Française accompagnée de son accélérateur d’innovation le « 21 », du Cercle Vulnérabilité et Société et en partenariat avec la startup Arbitryum a lancé ENTRAIDE, une plateforme numérique d’urgence de partage du questionnement et des bonnes pratiques face à l’épidémie à destination des professionnels du soin, de l’âge et du handicap.

En partenariat avec le Comité Stratégique du Conseil de la CNSA et l’Espace éthique Ile-de-France, la plateforme d’urgence ENTRAIDE a pour objectif de faire gagner du temps aux professionnels et bénévoles sur le terrain, qu’ils interviennent en établissement ou à domicile.

https://entraide.arbitryum.fr

La plateforme ENTRAIDE s’adresse à l’ensemble des professionnels de santé : professionnels du secteur sanitaire, de l’âge, du handicap, accompagnement à domicile, hôpitaux, HAD, SSR… Elle vise à favoriser les échanges de bonnes pratiques et réflexions collaboratives entre les différents acteurs et également de créer du lien entre eux.

Fonctionnement de la plateforme

Avant d’être accessible librement, la plateforme ENTRAIDE sera tout d’abord expérimentée les structures membres du Cercle Vulnérabilités et Société.

Au travers de cette plateforme, tous les professionnels du secteur sanitaire, de l’âge ou du handicap pourront poster de manière anonyme leurs bonnes pratiques et questions mais également recevoir des réponses, commentaires et clics « utiles » de la part des autres.

Médecin - Docteur - Santé

Un triple objectif

Cette plateforme de partage vise à agir à plusieurs niveaux. Aussi bien pour améliorer les conditions de travail des soignants que le quotidien des bénéficiaires. ENTRAIDE a donc un triple objectif :

  • Permettre un gain de temps, en fournissant des réponses et solutions le plus rapidement possible aux professionnels
  • Diminuer la solitude et améliorer la qualité de vie au travail grâce aux échanges, à l’écoute reçu et à la plus-value acquise. Les échanges devraient également permettre une prise de recul et une distanciation plus juste des soignants vis à vis de leur travail au cours de cette crise.
  • Offrir un meilleur accompagnement aux personnes les plus fragiles en améliorant le quotidien et les compétences des professionnels

Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page