Jean-Paul Delevoye : La réforme des retraites pourrait étendre la pension de réversion aux couples pacsés

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : RETRAITE

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : POLITIQUE

Partager cet article

Suite à la consultation citoyenne qui s’est tenue du 31 mai 2018 au 31 octobre 2018 sur la question des droits à accorder aux conjoints en cas de décès, le haut-commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye a fait savoir qu’un élargissement de la pension de réversion aux couples pacsés n’était pas exclu. Une ouverture qui pourrait se faire sous condition de durée « car le Pacs ne dure en moyenne que trois ans », précise M. Delevoye devant la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale.

Pension de réversion, de quoi s’agit-il?

La pension de réversion correspond à une partie de la retraite que l’époux défunt percevait (ou aurait pu bénéficier) de son vivant et que touche, sous certaines conditions, le conjoint survivant. Jusqu’ici, la pension de réversion ne s’appliquait qu’aux couples mariés, laissant donc concubins et pacsés sur la touche, et selon des conditions variables d’un régime de retraite à l’autre. La création d’un système universel de retraite pourrait bien remettre en question l’inégalité de traitement entre mariés et pacsés.

À lire également : Réforme des retraites : le texte finalisé d’ici 2019

Les syndicats sur le pont

La redéfinition des conditions d’attribution de la pension de réversion constitue sans nul doute l’une des pierres d’achoppement de la réforme des retraites. Certains syndicats, tels que la CFDT, sont mobilisés sur cette question. Les citoyens consultés sont également divisés sur la question du partage des droits pour les divorcés au « pro rata temporis ». De son côté, Jean-Paul Delevoye met en garde contre le poids financier que représenterait une ouverture trop large de ces droits : “Plus le nombre de personnes bénéficiant de la pension de réversion est important plus le système, à enveloppe constante, risque d’être fragile”. Des rencontres entre les syndicats et le haut-commissaire devraient être organisées prochainement pour évoquer ce point sensible de la réforme en cours.

 


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


1 réflexion sur “Jean-Paul Delevoye : La réforme des retraites pourrait étendre la pension de réversion aux couples pacsés”

  1. Partage des droits à la retraite pour les divorcés ? On pourra commencer à en parler quand on passera les examens à 2, les diplômes à 2, les concours à 2, les entretiens d’embauche à 2.
    Quand on va travailler on y va avec son cerveau pas avec celui de l’autre.
    Il suffirait de divorcer pour se faire une retraite sur le dos d’un autre ?
    Ce serait vraiment un mépris total de la personne.
    Ça pourrait conduire à voir des femmes se retrouver avec une retraite (piquée à leur ex) supérieure à leur meilleur salaire d’activité alors que d’autres n’auraient même pas 50% de taux de remplacement après avoir travaillé toute une vie. C’est ça la justice ? C’est la guerre des femmes contre les hommes que vous voulez ?
    Un mariage sur 2 se termine par 1 divorce du coup 1 homme sur 2 va se faire piquer une partie de sa retraite juste pour avoir été marié. Plus aucun homme ne voudra se marier si c’est pour être toujours perdant.
    Inadmissible ! Plus la peine de travailler.
    Je demande l’annulation de mon mariage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut