La Poste poursuit son développement dans la santé à domicile et entre au capital de Newcard

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : TÉLÉMÉDECINE

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : MAINTIEN A DOMICILE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Après avoir acquis les sociétés Asten Santé et Diadom, La Poste poursuit son développement dans les services de santé à domicile en entrant au capital de Newcard, start-up spécialisée dans la télésurveillance des pathologies chroniques. Avec ce nouvel investissement en croissance externe, La Poste vise à consolider son ancrage dans le domaine de la santé et à asseoir son positionnement d’acteur de la télésurveillance médicale.

En entrant dans le capital de Newcard, à hauteur de 27%, La Poste devient actionnaire minoritaire, aux côtés des fondateurs et du start-up studio Sparkling Partners, et soutient la croissance d’un acteur majeur, pionnier du marché de la télésurveillance de pathologies chroniques.

L’enjeu est de faire converger les meilleures expertises médicales, digitales et logistiques pour proposer des services de santé à domicile innovants qui améliorent la prise en charge des patients, facilitent le suivi par les professionnels de santé et garantissent l’intérêt médico-économique.

Expert du suivi de l’insuffisance cardiaque et de la transplantation rénale, Newcard a l’ambition d’étendre la télésurveillance à d’autres maladies chroniques (insuffisance respiratoire, diabète, troubles neurologiques…) et de développer ainsi de nouveaux modes de prise en charge. Avec son dispositif de mesures et suivi à domicile, Newcard a pour objectif d’améliorer l’efficacité de la prise en charge des patients, et de diminuer les hospitalisations, grâce à la détection précoce des signes d’aggravation. A ce jour, l’insuffisance cardiaque concerne plus d’un million de patients, et engendre environ 150 000 hospitalisations par an. Cela représente près de 2 milliards d’euros de dépenses pour l’Assurance Maladie. Le déploiement large de la télésurveillance de cette pathologie permettra une économie de plusieurs centaines de millions d’euros par an pour le système de soins français.

La crise sanitaire du Covid-19 a montré la nécessité d’accélérer le développement de nouveaux services pour permettre aux professionnels de santé de mieux accompagner les patients en intégrant le suivi à domicile dans leur parcours de santé. Avec son service de télésurveillance de l’insuffisance cardiaque « 1 Minute pour mon Cœur », Newcard a pleinement montré durant la pandémie l’intérêt de ce suivi pour maintenir un suivi de qualité de ces patients à risque de formes sévères, dans un contexte de moindre recours aux soins. Au delà de cette crise, cette prise de conscience sociétale sera un accélérateur pour le déploiement des services de télémédecine et l’amélioration du parcours de soins.

Télémédecine

Depuis 2017, avec les acquisitions successives d’Asten Santé et de Diadom, La Poste construit un panel de solutions de prestation de santé à domicile qui apporte aux patients et aux professionnels de santé des services et matériels nécessaires à une prise en charge de qualité à domicile. L’activité santé à domicile de La Poste a réalisé 155 M€ de CA en 2019, dans le cadre d’un développement soutenu en croissance organique et acquisitions. Cet investissement s’inscrit dans la stratégie de développement de services de proximité de La Poste.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page