Le collectif Je t’Aide récompense 5 lauréat.es pour la 4e édition du “Prix Initiatives Aidant.es”

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : AIDANTS & AIDE AUX AIDANTS

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Le collectif Je t’Aide remettra, à l’occasion de la Journée Nationale des Aidant.e.s le 6 octobre prochain, le Prix Initiatives Aidant.es à 5 lauréat·es ayant proposé des projets autour de la thématique 2021 : l’isolement social des aidant.es. Avec plus de 30 projets reçus, le jury, composé exclusivement d’aidant.es, a pu juger de la créativité, de l’implication et de la mobilisation des participant·es pour proposer des solutions adaptées au quotidien des aidant.es et rompre leur isolement.

Crédit : Communiqué d presse Je t’Aide

Prix coup de cœur : des séjours Frères et sœurs pour redonner le sourire aux aidant.es d’enfants malades

Association reconnue d’utilité publique, l’ENVOL organise depuis 1997, des programmes adaptés aux jeunes malades et à leur famille, des séjours médicalisés, des ateliers à l’hôpital, des sorties récréatives, … pour apprendre à mieux vivre avec la maladie. Le séjour Frères et sœurs, organisé chaque année depuis 2016, permet d’accueillir gratuitement des enfants de 6 à 17 ans, pendant une semaine. Tous ont pour point commun d’avoir au moins un frère ou une sœur gravement malade.

Ces jeunes suivent le temps d’une semaine un programme d’activités sportives et artistiques accompagnées par des bénévoles.

  • « L’enfant malade a besoin de sa famille, de pouvoir être intégré au mieux dans le cercle familial et que cette famille soit le plus unie possible » explique Joanna James, directrice générale de l’Envol.
  • « Ces séjours nous permettent de penser à autre chose, on se comprend tous car on est tous à peu près dans le même cas » commente Manon, sœur aidante.
  • « On a du théâtre et expression, de l’art créatif, des ateliers de cuisine » ajoute Mounir, frère aidant.
  • « Ce sont de grands moments de partage, ces séjours leur permettent – vraiment de s’ouvrir, de découvrir autre chose et de gagner en positivité », commente un bénévole.

Des ateliers de répit et de formation pour les aidants de proches atteints de maladies neurodégénératives

ARTETSI est une association locale d’Education Populaire pour la santé et la parentalité. Créée en 1997, l’association a pour objectif de promouvoir l’éducation à la santé et au bien-être, tout au long de la vie : aide à la parentalité, lutte contre l’échec scolaire et la fracture numérique, accompagnement des jeunes adultes dans l’acquisition de leur autonomie, éducation thérapeutique, informations santé, …

Depuis quelques années, ARTETSI propose des ateliers de formation aux aidants s’occupant de proches atteints de pathologies neurodégénératives en ALD en maintien à domicile : connaître ses droits, les aides existantes, apprendre à se comporter avec un proche atteint d’une pathologie dégénérative, … L’association propose également des ateliers de répit : yoga, sophrologie, cuisine, sorties à thèmes, …

Notre objectif est de prévenir les risques d’épuisement et de diminuer le stress et l’anxiété des aidants qui souvent sont venus en couple vieillir au soleil et se retrouvent totalement isolés de leur famille et amis mais aussi de trouver des solutions pour les aider à mieux vivre leur rôle d’aidant au quotidien, les accompagner et les soutenir pour lutter contre le repli et la solitude.

souligne le Professeur André Khayat, Président d’Artetsi

Une solution sociale & digitale pour faciliter la coordination entre aidants

We care project est une solution pour les aidants et les personnes dépendantes, dont l’objectif est de leur permettre de maintenir une vie active, professionnelle et sociale, d’améliorer le quotidien des personnes
prises en charge à domicile et d’optimiser la coordination avec les professionnels du soin
. Outil de coordination simple, Kimoun est une application mobile, qui offre la possibilité aux aidants et aux professionnels du médico-social de s’organiser.

Elle propose différents modules partagés, une liste de besoins, un tchat, un agenda, une liste de courses et un module de suivi des dépenses.

Avec le projet Kimoun, l’enjeu est de pouvoir coordonner gratuitement les aidants, de leur permettre de ne pas se sentir seuls mais aussi de permettre aux membres lointains de contribuer à l’aidance, même à distance. L’inclusion numérique en 2021 passe aussi par l’aide aux aidants et aux personnes dépendantes, en utilisant les moyens technologiques d’aujourd’hui.

commente Romain Garitte, Président de We Care Project

Une plateforme d’entre-aides communautaire entre aidants d’enfants en situation de handicap

Fondée en 2019, l’APESH, Association pour les Parents d’Enfants en Situation de Handicap, a pour objectif de mettre en commun les expériences, réflexions et solutions accessibles en lien avec le handicap. Avec le concours actif de professionnels de santé, d’associations et d’aidants, l’association a créé AndyCaptain, un assistant numérique qui, en s’appuyant sur l’entraide communautaire, facilitera le quotidien des aidants d’enfants en situation de handicap.

La plateforme propose l’accès à des informations fiables et pratiques (podcasts, articles, webinaires), à des contacts utiles et approuvés par la communauté, par le biais d’une cartographie de professionnels de santé, associations, centres médico-sociaux, lieux bienveillants, loisirs adaptés. Elle offre également l ’accès à un forum de discussion pour faciliter l’échange et le partage de bons plans ou de conseils entre aidants et sortir de l’isolement. Bientôt, l’accès à un espace d’achat et de vente de matériel d’occasion adapté (médical, jouets, jeux, …) sera proposé. « AndyCaptain est avant tout une communauté entre aidants, pour les aider à sortir de l’isolement et à trouver de la solidarité et de l’entraide » souligne Mélanie Ciardi, Présidente de l’APESH.

La Fée pour nous : une mallette ludique et interactive pour les aidant.es

Le RSVA, Réseau de Services pour une Vie Autonome est une association qui aide les acteurs concernés par le handicap à construire ensemble les solutions concrètes les plus adaptées au parcours de vie et de santé de chacun. Le dispositif parenthèse propose aux aidants vivant avec des proches atteints de handicap de bénéficier de temps de répit individuel. Il propose des séjours de répit adaptés sur la journée, permettant de concilier l’accompagnement des proches aidés dans un cadre sécurisé, tout en proposant aux aidants de se ressourcer autour de temps d’écoute et de bien-être. L’association a pour projet de créer une mallette « la fée pour nous », dans laquelle les aidants pourront trouver des jeux adaptés, sensoriels, musicaux, des idées et solutions et des informations pour savoir où se procurer certains équipements.

Nous avons observé que les échanges sont très riches entre aidants sur toutes les petites choses quotidiennes, cette mallette est finalement un support pour que les aidants puissent échanger, qu’au-delà des moments prévus, ils puissent se téléphoner, discuter via les réseaux sociaux, se rencontrer sans professionnels.

commente Muriel Lepetit, éducatrice spécialisée au sein du RSVA.

Un prix pour faire émerger des initiatives en faveur des aidant.e.s

Les projets distingués devaient répondre à la problématique de l’isolement social des aidant·es. Composé exclusivement d’aidant·es, le jury est indépendant, les associations membres du collectif Je t’Aide n’intervenant pas dans le processus de sélection. Les 5 lauréat·es se verront attribuer un prix d’une valeur de 4 000 euros et leur contenu sera partagé sur nos réseaux sociaux. Le lauréat “Coup de cœur” bénéficiera aussi d’un accompagnement en communication (une journée de mentoring).


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page