Le Rapport de la Mission d’information sur les EHPAD est désormais en ligne

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : POLITIQUE

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : EHPAD & MAISONS DE RETRAITE

filiere silver economie international festival 2024
Solutions pour bien vieillir
Partager cet article

Monique Iborra, députée LREM de la Haute-Garonne, a présenté la semaine dernière à l’Assemblée Nationale le rapport sur la mission d’information sur les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), dont elle est co-rapporteure avec Caroline Fiat, députée La France Insoumise de Meurthe-et-Moselle.

> Consulter le rapport en ligne

Aide soignante - EHPAD - Maison de retraite - Aide à la personne âgée

Le rapport de la Mission d’information sur les EHPAD est consultable sur le site de l’Assemblée nationale

Après avoir visité 19 établissements dans toute la France et effectué des déplacements aux Pays-Bas et au Danemark, Monique Iborra et Caroline Fiat préconisent des mesures immédiates pour répondre à la crise actuelle mais appellent aussi à repenser le « modèle même de l’Ehpad » et à réinventer « le financement et la gouvernance de la prise en charge des personnes âgées dépendantes ». Leur rapport égrène 31 propositions avant la tenue d’un «grand débat national» et de grandes orientations promises pour fin mars par la ministre de la Santé.

Lire aussi : La députée LREM Monique Iborra désignée rapporteure d’une « mission-flash » sur les EHPAD

Rapport sur les EHPAD : la réaction du SYNERPA

Cette présentation du rapport sur les EHPAD intervient alors que le Gouvernement s’est engagé dans la mise en Å“uvre « d’une réforme positive clé pour le secteur, celle de la tarification ». C’est pourquoi, et dans ce contexte, le SYNERPA en appelle à la poursuite de l’action constructive engagée par le Gouvernement.

Pour Florence ARNAIZ-MAUMÉ, Déléguée générale du SYNERPA : « La répartition objective et équilibrée des moyens alloués aux EHPAD à l’échelle nationale en fonction de la perte d’autonomie de chaque personne est une avancée majeure de la réforme de la tarification. Pour aller plus loin sur l’accompagnement de demain, et revenir sur les seuls effets négatifs de cette réforme, nous entrons dans une nouvelle phase de concertation conduite par le Gouvernement qui doit être la priorité de tous les acteurs. ».

Lire aussi : Mission « flash » : Le SYNERPA inquiet face à la potentielle remise en cause de la réforme de la tarification


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut