SYNERPA : partenaire de l’opération « Cuisines ouvertes » pour combattre la dénutrition en EHPAD

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : NUTRITION & DENUTRITION

Partager cet article

À l’occasion de la Semaine nationale de la dénutrition, du 7 au 14 novembre, le SYNERPA réaffirme son engagement auprès du Collectif de lutte contre la dénutrition en invitant ses
adhérents à participer à l’opération « Cuisines ouvertes ». Cet évènement gastronomique permet aux chefs des EHPAD de mettre en œuvre leur créativité culinaire pour proposer des
recettes novatrices, savoureuses et parfaitement adaptées aux besoins nutritionnels des seniors.

Réinventer l’alimentation en EHPAD pour en faire un véritable pilier de santé et de plaisir

L’opération « Cuisines ouvertes » valorise les métiers de la restauration, véritable lien de la vie des établissements, et implique les équipes, les résidents et leurs familles dans une
dynamique de prévention et de prise de conscience collective des enjeux de la nutrition. Dans le cadre de cette opération, plusieurs actions pourront être menées :

  • Une animation réalisée par le chef de l’établissement, accompagnée d’une dégustation de ses produits par les soignants ainsi que leurs patients, les résidents ;
  • L’organisation d’un atelier de cuisine à destination des résidents avec, au choix, la réalisation d’une recette salée grâce au livret gourmand des Insatiables 2023, ou de recettes sucrées inspirées de la cheffe pâtissière Sandrine Baumann Hautin ;
  • Un atelier de cuisine organisé pour les résidents avec deux choix possibles : une recette salée issue du livret gourmand des Insatiables 2023 ou une recette sucrée que la cheffe pâtissière Sandrine Baumann Hautin a pu déjà réaliser ;
  • L’invitation pour les familles à pouvoir profiter de cette animation proposée par le chef cuisinier, pour ensuite pouvoir partager un repas dans l’établissement.

Ces moments de partage et de convivialité sont l’occasion de mettre l’accent sur l’importance de la stimulation sensorielle, de la gourmandise et d’une alimentation équilibrée pour maintenir les personnes âgées en bonne santé.

Une mobilisation permanente pour améliorer la qualité de vie des personnes âgées.

Le SYNERPA est fortement engagé sur les questions de transition alimentaire et de nutrition avec une volonté d’amélioration constante, en témoignent les engagements pris dans la Charte d’engagements des acteurs privés du grand âge, présentée en janvier 2023, et dont le troisième engagement porte sur le soin et la qualité de l’alimentation dans l’accompagnement, pour préserver la santé et l’autonomie, avec notamment, l’objectif de disposer systématiquement d’une procédure de dépistage et de suivi du risque de dénutrition.

C’est également dans cette dynamique que le SYNERPA était au ministère de la Santé et de la Prévention, en octobre dernier, pour signer la Charte d’engagement des acteurs de la lutte
contre la dénutrition, aux côtés, notamment, d’Agnès Firmin-Le Bodo, ministre déléguée chargée de l’Organisation territoriale et des Professions de santé, et d’Éric Fontaine, président
du Collectif de lutte contre la dénutrition. Cette charte a pour objectifs communs l’amélioration de la connaissance sur la dénutrition et son dépistage, la coopération et les synergies des acteurs ou encore la progression de la qualité de prise en charge des personnes dénutries dans le cadre de leurs parcours de soin et de santé.

On estime que 15 à 35 % des personnes âgées résidant en EHPAD ou accompagnées à domicile souffrent de dénutrition. Cela résulte très rarement d’une négligence dans l’accompagnement, mais plutôt de différents facteurs (perte d’appétit, maladie, problèmes bucco-dentaires, etc.) qu’il nous faut mieux appréhender pour les corriger. En ouvrant ses portes aux familles de résidents et en impliquant l’ensemble des équipes à l’occasion de l’opération “Cuisines ouvertes”, le SYNERPA entend rappeler l’importance de l’enjeu de l’alimentation des personnes âgées. Enjeu que la confédération a mis au cœur de sa Charte d’engagements, en cours de déploiement chez ses adhérents.

Jean-Christophe Amarantinis, président du SYNERPA

Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut