Les métiers du soin et de l’accompagnement recrutent

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Alors que les besoins pour les métiers du soin et de l’accompagnement sont en forte croissance, le gouvernement lance une campagne afin d’inciter à s’orienter vers ces métiers. Des passerelles pour changer de métier du soin et de l’accompagnement existent et offrent de nombreuses évolutions de carrière. Les diplômes ou formations obtenus ouvrent de nombreuses possibilités pour acquérir d’autres spécialités, découvrir de nouvelles voies et ainsi évoluer dans cette grande famille de métiers qui partagent le goût des autres.

Valoriser ces métiers et les remettre au cœur de la société

L’objectif de cette campagne est de développer les recrutements de façon quantitative et
qualitative pour répondre aux besoins actuels et à venir
. Pour cela deux types de profils sont ciblés : les jeunes sur le point de s’orienter dans une formation initiale, et les adultes qui cherchent à se reconvertir par le biais d’une formation continue.

Insuffisamment considérés, ces différents métiers sont pourtant essentiels à notre système de santé, à notre vie ou à celle de ceux qui nous sont chers et qui, en raison de leur âge, leur handicap ou leurs problèmes de santé, ont besoin d’aide ou de soins au quotidien.

L’ambition de cette campagne est donc d’une part de faire connaître les métiers du soin et de l’accompagnement, mais également d’insuffler une dynamique positive afin de renforcer leur attractivité, de susciter des vocations et d’inciter le public à s’orienter vers ces secteurs.

L’objectif est aussi de montrer la diversité de ces professions pour permettre d’envisager ces carrières et de les replacer au cœur de la société.

Un concept « gagnant-gagnant » pour toucher les citoyens prêts à s’engager

Cette campagne de recrutement illustre comment les métiers du soin et de l’accompagnement répondent aux attentes de nombreux jeunes et adultes en quête de reconversion pour leur futur métier. Utilité, responsabilité, évolution, humanité, confiance en soi sont autant de bénéfices apportés par ces métiers.

Pour toucher à la fois les jeunes et les adultes qui songeraient à se former et à se reconvertir, cette campagne sera déployée à partir du 21 mars 2022 sur de nombreux supports.

2 films de campagne

Sur une musique entraînante, on suit successivement plusieurs personnes qui s’adressent à la caméra
expliquant les valeurs qu’ils recherchent dans leur métier :

Pour chacun, un soignant ou un accompagnant leur répond :

L’objectif est de susciter des vocations en montrant qu’intégrer les métiers du soin et de l’accompagnement, c’est finalement contribuer à une dynamique vertueuse, centrée sur l’humain, dans laquelle chacun a un rôle à jouer. Ces films racontent qu’on a tous un besoin en commun et assument pleinement la forte demande de candidats pour exercer ces métiers.

1 spot radio

Il est spécifiquement pensé pour les personnes en reconversion ; il sera diffusé en déclinaison du film.

1 campagne d’affichage

Une campagne d’affiche en print, digital et DOOH (affichage digital) reprendra également le concept des films.

Découvrir les métiers du soin et de l’accompagnement

Aide-soignant

Hygiène et confort, accueil, soutien relationnel, installation et transfert des patients, encadrement de stagiaires… L’aide-soignant dispense des soins de la vie quotidienne ou des soins aigus pour préserver la continuité de la vie, restaurer le bien-être et l’autonomie en collaboration étroite avec son équipe, dont le médecin et l’infirmier.

Quelles compétences et missions pour l’aide-soignant ?

Doté de capacités relationnelles, il contribue au bien-être des personnes en les soutenant pour leurs gestes de tous les jours et en les accompagnant dans le maintien de leur autonomie. L’aide-soignant est également formé aux techniques et aux règles de sécurité lors de leurs déplacements. Il a appris à observer l’état de santé afin de dépister les anomalies et peut intervenir selon ses compétences.

Infirmier

Prévention, soins, maintien de la santé des patients en vue de leur rétablissement… Autant de domaines dans lesquels l’infirmier intervient au service d’une personne malade. Ainsi, il exerce, soit sur sa propre initiative, soit sur prescription médicale auprès de publics de tout âge et de tout profil (enfants, adultes, personnes handicapées, âgées etc.). Au contact quotidien de nombreux autres professionnels (médecins, aides-soignants, masseurs-kinésithérapeutes, assistants sociaux), l’infirmier joue un rôle central dans notre système de santé.

Le métier d’infirmier est très varié : ainsi, il peut évoluer en autonomie s’il exerce en cabinet libéral ou en constante collaboration dans le cadre d’une équipe pluriprofessionnelle s’il exerce dans le secteur hospitalier.

Concrètement, un infirmier est amené à :

  • veiller au confort et à la sécurité du patient ;
  • prodiguer divers soins et traitements médicamenteux prescrits par le médecin ;
  • effectuer des soins personnalisés ;
  • pratiquer des prises de sang en vue d’analyses et prendre en charge la surveillance de l’état du patient ;
  • organiser et coordonner l’intervention d’autres professionnels (dont les aides-soignants) et d’accompagnants.

Educateur spécialisé

L’éducateur spécialisé accompagne, dans une démarche éducative et sociale globale, des personnes, des groupes ou des familles en difficulté, pour développer leurs capacités de socialisation, d’autonomie, d’intégration ou d’insertion. Il peut intervenir aussi bien dans le champ du handicap, de la protection de l’enfance, de l’insertion sociale et professionnelle et de la prévention spécialisée.

Par le soutien qu’il apporte et par les projets qu’il élabore, il aide les personnes en difficulté à restaurer ou à préserver leur autonomie, à développer leurs capacités de socialisation, d’intégration et d’insertion.

Ses missions quotidiennes :

  • contribuer au développement et au maintien de l’autonomie de la personne ;
  • réaliser les démarches socioéducatives avec ou pour la personne auprès d’organismes sociaux, médicaux, employeurs, enseignants ;
  • accompagner la personne vers une insertion professionnelle ;
  • identifier les problèmes ou les risques sociaux de la personne ;
  • aider à maintenir le lien social ou familial ;
  • sensibiliser aux thèmes de la violence, la toxicomanie, la sexualité, l’illettrisme ;
  • apporter un appui personnalisé par des conseils et du soutien.

Accompagnement éducatif et social

L’accompagnant éducatif et social, intervient auprès d’enfants, d’adolescents, d’adultes ou de personnes âgées en situation de vulnérabilité ou de handicap (du fait de l’âge, de la maladie, du mode de vie ou d’une situation sociale fragile), pour compenser leur perte d’autonomie, les aider dans leur vie quotidienne et leur permettre d’être acteurs de leur projet de vie.

Quelles compétences et missions pour l’accompagnant éducatif et social ?

Quelles compétences et missions pour l’accompagnant éducatif et social ?

L’accompagnant éducatif et social intervient auprès de personnes pour :

  • les aider dans leur vie quotidienne : alimentation, hygiène, aide aux déplacements, entretien du cadre de vie ;
  • favoriser leur épanouissement social et relationnel ;
  • maintenir ou développer leur autonomie ;
  • assurer le lien avec les familles et les aidants.

Pour découvrir plus en détails les métiers du soin et de l’accompagnement, cliquez ci : Les métiers du soin et de l’accompagnement recrutent


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page