MyScutum Care : enquête nationale sur le maintien à domicile des personnes âgées

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : MAINTIEN A DOMICILE

Partager cet article

À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées ce 15 juin 2023, la question du maintien à domicile est un des thèmes majeurs pour apporter une meilleure qualité de vie à nos aînés. MyScutum Care (anciennement Custos) le spécialiste des solutions de Maintien à Domicile, a interrogé 2 612 personnes afin de savoir ce que les Français pensent et comprennent du maintien à domicile ainsi que des solutions apportées aujourd’hui.

logo myScutumCare

Une fois n’est pas coutume, presque la quasi-totalité des Français, soit près de 92 %, espère que leurs parents, grands-parents ou même arrière-grands-parents puissent rester le plus longtemps possible à leur domicile plutôt que dans un établissement pour personnes âgées.

La Tech pour vivre mieux et aussi pour sauver des vies !

La technologie pour mieux vivre et pour sauver des vies

Pour faciliter le maintien à domicile de leurs aînés, les outils technologies semblent être une solution efficace pour 85% des personnes interrogées. Une aide à la fois pour les personnes âgées mais aussi pour les familles concernées.

Non seulement, les outils technologiques dédiés au maintien à domicile résolvent un maximum de problèmes du quotidien mais qui plus est, 79 % des Français sont convaincus qu’ils peuvent clairement sauver des vies. S’ils doivent s’absenter quelques jours et qu’ils ne disposent pas d’un dispositif de maintien à domicile pour les personnes âgées de leur famille, plus de 71 % des Français avouent être particulièrement anxieux et 23 % se déclarent très stressés.

Combien de logements adaptés au maintien à domicile ?

Malheureusement, plus de 69 % des Français pensent que les domiciles des personnes âgées ne sont pas du tout adaptés pour faciliter leur maintien à domicile et 9 % seulement en partie. Uniquement 7 % déclarent que les logements sont parfaitement adaptés et 15 % sont incapables de répondre à cette question.

Quel temps de réaction en cas de problème ?

Les cas d’urgence sont toujours des moments délicats et douloureux. En cas de problèmes, seulement 14 % des Français pensent pouvoir réagir dans l’heure et 18 % dans la journée. Plus de 37 % avouent ne pas savoir s’ils peuvent être efficaces en cas d’incident et 29 % savent qu’ils sont incapables de réagir rapidement.

Quels dispositifs de maintien à domicile sont utilisés ?

64 % des Français n’ont encore pas mis en place de dispositifs pour pouvoir réagir rapidement auprès de leurs aînés en cas d’urgence. Parmi les outils cités, le système d’alarme arrive en première place avec 22 % de représentativité, juste devant un service d’auxiliaire de vie à 17 %. En troisième choix, les programmes de téléassistance enregistrent 9 % et 8 % pour les opérateurs vocaux.

Chute de la personne âgée - Prévenir les chutes - Chute des seniors

Tout reste à faire…

Pour 83 % des Français, la prévention autour du maintien à domicile est au niveau zéro. Seulement 11 % estiment qu’une prise de conscience est en train d’émerger et 4 % que tout est déjà fait pour accompagner les personnes âgées.

Combien coûte le maintien à domicile ?

La mise en place d’un dispositif de maintien à domicile à un coût. Mais le montant n’est pas totalement maîtrisé par les Français. Plus de 46 % pensent que c’est hors de prix alors que 31 % moyennement coûteux et 6 % très abordable.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut