Prévention de la perte d’autonomie : une photographie de l’activité des conférences des financeurs

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : AUTONOMIE & DEPENDANCE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

La CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie) vient de livrer une première photographie de l’activité des conférences des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie grâce à l’analyse de leur rapport d’activité 2016.

Le rapport final sera disponible en février 2018 ; un diaporama de synthèse est toutefois d’ores-et-déjà disponible. Pour le consulter, cliquez ici.

CNSA

Conférences des financeurs : quézako ?

Pour rappel, les conférences des financeurs sont des instances de coordination des financements visant à développer les politiques de prévention de la perte d’autonomie. Grâce à leur implication et aux crédits d’ingénierie attribués par la CNSA (5,58 millions d’euros), les conférences des financeurs ont été installées dans tous les départements métropolitains en 2016 ; elles le seront en outre-mer d’ici la fin de l’année 2017.

Ces instances se composent en moyenne de 22 membres. En 2016, elles se sont globalement réunies deux fois en assemblée plénière. Plus de 8 territoires sur 10 ont établi un diagnostic partagé des besoins des personnes âgées et les trois quarts des conférences déclarent avoir défini un programme coordonné de financement. Les actions ont par ailleurs été déployées de manière progressive.

Bilan conférence des financeurs

Lire aussi : Tekno’logis : un service permettant aux seniors d’envisager l’amélioration de leur habitat autrement

90 000 actions de prévention de la perte d’autonomie réalisées en 2016 grâce au concours de la CNSA

La synthèse des rapports d’activité des conférences des financeurs permet, pour la première fois, d’avoir une vision globale des sommes consacrées à la prévention de la perte d’autonomie par les différents partenaires :

  • Les partenaires locaux des conférences des financeurs (départements, agences régionales de santé, CARSAT, RSI, collectivités territoriales, MSA, AGIRC-ARRCO, mutualité interrégime…) ont mobilisé 107,4 millions d’euros pour financer plus de 570 000 actions.
  • L’Assurance maladie a pris en charge 11,8 millions de dispositifs médicaux ou d’aides techniques en faveur de 2,4 millions de personnes de 60 ans et plus. Le montant remboursé de ces dispositifs et aides techniques qui relèvent à la fois du soin et de la prévention a représenté près de 660 millions d’euros.
  • L’Agence nationale de l’habitat (ANAH) a subventionné 13 873 logements pour un montant de plus de 42 millions d’euros.
  • La CNSA. Sur les 127 millions d’euros versés, les départements ont mobilisé 59 millions d’euros, soit 71 % du forfait autonomie et 40 % du concours autres actions de prévention, pour mener environ 90 000 actions de prévention. Les territoires préfigurateurs ont engagé davantage d’actions que les autres.

Lire aussi : Téléassistance : Arkéa Assistance sélectionnée par la Conférence des Financeurs du Centre-Val de Loire

Les actions dans le cadre des conférences des financeurs et de la perte d’autonomie

Aidant - Aider les autres - Prendre soin des autresEn termes de chiffres, 57,7 millions d’euros ont financé plus de 269 000 actions d’amélioration d’accès aux aides techniques au bénéfice de près de 500 000 personnes âgées.

16,4 millions d’euros ont été consacrés à plus de 48 000 actions individuelles ou collectives dans les résidences autonomie au bénéfice de plus de 186 000 participants. En moyenne, 7 résidences autonomie sur dix 10 contractualisé avec les départements dans le cadre du forfait autonomie.

12 millions d’euros ont été mobilisés pour financer plus de 16 000 actions de prévention mises en œuvre par les SAAD ou les SPASAD au bénéfice de plus de 12 700 personnes âgées et 7,7 millions d’euros ont été mobilisés pour réaliser plus de 232 000 actions d’information, de formation de soutien ou d’évaluation des besoins de plus de 64 000 aidants de personnes âgées.

Enfin, 67 millions d’euros ont financé plus de 93 000 actions collectives de prévention, notamment dans des zones blanches (ateliers sur la nutrition, le bien-être, actions pour préserver le lien social…). Plus d’un million de personnes âgées y ont participé.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page