Quand l’avancée en âge des seniors parisiens a de l’avenir…

La Mairie de Paris a dévoilé sa nouvelle stratégie en faveur des 470 000 personnes âgées de la capitale, le but étant de mieux les accompagner puisqu’elles représenteront un quart des habitants de Paris en 2040, selon les prévisions.

Paris - Tour Eiffel

Une nouvelle stratégie de la Mairie en faveur des seniors parisiens

Le précédent plan d’actions à destination des aînés de Paris, qui couvrait la periode 2012 – 2016, arrivant à son terme, la ville a mené une consultation auprès de 2 000 seniors parisiens et dévoilé une toute nouvelle feuille de route sur le sujet, en se basant sur leur avis.

Les seniors parisiens sont nombreux à demander une clarification des informations et une simplification des démarches, comme l’explique Dominique Versini, adjointe chargée de la solidarité, des familles et de l’enfance : « A Paris, les seniors expliquent ressentir une discrimination vis-à-vis de leur âge. Ils ne veulent pas être stigmatisés mais considérés comme tous les autres Parisiens (…) Nous devons clarifier les informations et simplifier les démarches pour eux mais aussi pour leurs enfants ».

Accompagner les personnes âgées dépendantes

Couple-Seniors-VacancesSi de nombreuses personnes âgées partent s’installer à la campagne à la retraite, elles composent encore 20% de la population parisienne, un chiffre d’ailleurs voué à augmenter au fil des années.

En 2016, la Mairie a pris l’initiative d’ouvrir la première Maison des aînés et des aidants, qui regroupe plusieurs guichets d’information, des associations et une équipe médicale afin d’orienter et informer les personnes âgées. « D’ici 2020, nous allons ouvrir 5 établissements de ce type sur le territoire parisien », commente Dominique Versini.

En outre, 28 000 personnes âgées sont reconnues comme « dépendantes » à Paris, entraînant un besoin d’accompagnement dans la vie quotidienne. La Mairie prévoit donc de « réhabiliter et de rénover certains établissements d’hébergement pour personnes âgées ».

Pallier l’isolement des aînés parisiens

Paris souhaite mettre un point d’honneur à vaincre l’isolement des aînés en développant des activités avec les plus jeunes (cafés associatifs, activités sportives, lieux de convivialité…) et en favorisant l’émergence de colocations intergénérationnelles.

« D’un côté, nous avons besoin de loger les étudiants et de l’autre, certains seniors ont de la place dans leurs appartements », assure l’élue.

Paris, bientôt nouvelle « Ville Amie des Aînés » ?

villes-amies-des-aînés-logo

Pour conclure, il semblerait que Paris prévoit dans un future proche son adhésion au réseau mondial des « Villes amies des aînés » coordonné par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui « permettra d’échanger en permanence sur les bonnes pratiques des différentes villes adhérentes en France et à l’étranger ».

Plusieurs villes de France intègrent progressivement le réseau, à l’instar de Dieppe, Issy-les-Moulineaux ou encore Bordeaux.

Découvrir la vidéo de présentation : 


Commenter

[Votre email ne sera pas publié ni diffusé - vous pouvez utiliser un pseudo dans le champ "name"]
[Les commentaires sont en DoFollow et modérés]

*


SilverEco ® - Gérontechnologie ®
© 2008-2017 ONMEDIO - Tous droits réservés

Numéro ISSN : 2276-0393
Silvereco.fr est un media d'information édité par ON-MEDIO sous la direction de Jérôme PIGNIEZ.
L’objectif du portail national de la silver économie est de dresser un panorama complet des actualités de la Silver économie et de référencer les acteurs en France de la Silver Eco, ainsi que leurs offres de produits et services.


FERMER
CLOSE