Services à domicile et établissements pour personnes âgées : Agnès Buzyn avance

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : FAITS DE SOCIETE

Partager cet article

Après un mouvement de grève le 30 janvier dernier et à quelques jours d’une nouvelle mobilisation nationale le 15 mars 2018, Agnès Buzyn a annoncé ce mercredi s’engager à « neutraliser les effets négatifs » de la réforme du financement des maisons de retraite.

Intersyndicale

Un premier « petit pas »

Cette annonce est un premier « tout petit pas dont il convient encore de préciser les modalités effectives de mise en oeuvre », précise l’intersyndicale. En revanche, « toujours aucune annonce de la part de la Ministre concernant le secteur de l’aide à domicile ni de celui des hôpitaux gériatriques en cours de fermeture, tout aussi concerné par la crise profonde que vit le secteur de l’aide aux personnes âgées dans son ensemble ».

« Pire, toujours aucune expression du Président de la République concernant l’enjeu sociétal en cours malgré les nombreux soutiens exprimés à ce sujet depuis le 30 janvier de la part des organisations de retraités – personnes âgées, familles, proches aidants, médecins, …, et par l’UNA et l’ANCCAS. »

En effet, au-delà des mesures d’urgences nécessaires, « un débat politique large débouchant sur un financement pérenne et solidaire de l’aide à l’autonomie doit être initié afin que notre société réponde enfin dignement à la question du vieillissement de la population et aux professionnels qui les accompagnent. Il s’agit ainsi d’engager une large réflexion sur le regard que porte notre société sur le vieillissement, les personnes âgées et les professionnels à leur service ».

En ce sens, AD-PA, CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FA-FP FO, FSU, SUD, UFAS et UNSA appellent l’ensemble des personnes âgées, familles et professionnels à se joindre à la journée de mobilisation du 15 mars et organisent une conférence de presse le 9 mars.

Source : communiqué de presse intersyndical


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut