Dossier Silver Economy
Consulter tous les dossiers silver économie


Domotique et bien-vieillir à domicile : quelles pistes de développement ?

Secteur prometteur dans le cadre du bien-vieillir à domicile, la domotique s’appuie sur un ensemble de technologies consistant à automatiser des fonctions de bâtiments individuels ou collectifs, via l’électronique, l’informatique, l’automatisme et les télécommunications.

Le concept de domotique a émergé à la fin des années 70 et certaines solutions se sont parfaitement intégrées à notre quotidien, comme l’ouverture et la fermeture de volets roulants. Ses usages sont cependant bien plus larges aujourd’hui.

DomotiqueLa promesse d’une maison intelligente

Rendre l’habitat « intelligent » permet essentiellement de répondre aux besoins de l’habitant en terme de confort et de sécurité. Cela participe également à favoriser le lien social et la santé à domicile, notamment des publics fragiles. Aussi, parmi les grands axes de développement du secteur domotique, on retrouve l’économie d’énergie et le bien-vieillir.

Dans le cadre du vieillissement de la population et plus largement d’une politique en faveur de l’accessibilité universelle, de nombreuses collectivités (conseils départementaux, communes…) s’interrogent sur le développement de nouvelles solutions pour le maintien de l’autonomie. La domotique tient un place importante dans cette réflexion.

Les apports possibles de la domotique en matière de Silver économie

Dans le cadre du vieillissement de la population, les intérêts de la domotique sont multiples :Domotique - IOT- Objets connectés

  • Détecteurs de mouvements et éclairages automatiques permettent de tracer un « chemin lumineux » la nuit afin de réduire les risques de chute.
  • Des commandes de communication d’équipements à distance autorisent par exemple l’ouverture de la porte d’entrée sans avoir à se déplacer, le tout associé à un portier vidéo.
  • Des systèmes de contrôle d’accès peuvent être mis en place pour faciliter les interventions d’aidants professionnels et éviter la gestion complexe des clefs.
  • Diverses alarmes (anti-intrusion, incendie, détection de fuites d’eau, de gaz, de monoxyde de carbone…) sécurisent les personnes et les biens en coupant automatiquement les circuits électriques ou en activant les systèmes de ventilation de la maison si besoin est.
  • La mise en place de « scénarios de vie«  active le chauffage, l’ouverture de volets roulants, l’allumage des lumières… en actionnant un seul bouton, au lever ou au coucher par exemple.
  • etc.

Des technologies encore peu exploitées

Entre fantasmes et déception, le marché de la domotique connaît un démarrage plutôt timide. Les multiples annonces faites depuis les années 70 consistant à qualifier la domotique de marché d’avenir, d’eldorado, font que certains de ses détracteurs qualifient ce marché « d’éternellement émergent ».

Initialement centrée sur le confort, la domotique n’a à ce jour pas rencontré le succès espéré et a tendance à se cantonner dans le secteur résidentiel de luxe. La pénétration des dispositifs domotiques reste faible, estimée en 2012 à 2,5% dans le résidentiel neuf et à 0,2% dans l’ancien.

La multiplicité des acteurs du secteur, représentés dans des filières cloisonnées, ou encore l’usage de protocoles de communication propriétaires, n’ont pas non plus aidé à la nécessaire interconnexion des différents équipements. Ceci est néanmoins en train de changer dans la mouvance de l’Internet des Objets.

Si l’avenir de ce marché est complexe à quantifier (les différentes hypothèses de croissance tablent entre 20% et 200%…), à l’évidence le développement de la domotique se fera dans une logique d’accessibilité universelle et de maintien de l’autonomie.

Repères

  • Le marché européen des équipements domotiques est estimé à 487,4 millions d’euros.
  • 60% des ventes en domotique s’effectuent dans un secteur moyen à haut de gamme.
  • pour 58% des propriétaires, l’avenir est à la maison automatisée, soit 10 points de plus qu’en 2013.
  • 67% des propriétaires se disent prêts au maintien à domicile via l’installation de solutions domotiques. (Source)

 


Comments

  1. Bonjour,
    Nous proposons des articles de domotique vraiment accessibles à tous comme le SOS GSM qui compose automatiquement 3 numéros de Téléphone et SMS
    a voir sur Notre site gsm-domotique.com

    Cordialement

  2. Avant la maison entièrement connectée, les objets intelligents vont déjà progressivement envahir notre quotidien avec tout un tas d’assistants pour les personnes âgées. Les baby boomers vieillissants semblent être labcible idéal de ce marché puisqu’ils ont les mêmes besoins que leur aïeux tout en bénéficiant d’une habitude des technologies.

  3. Kevin says:

    Il est évident que la domotique est d’une aide non négligeable pour les personnes âgées et handicapées, cela leur permet d’avoir de se déplacer bien plus facilement et ne plus s’inquiéter pour cela.

  4. François Domotique says:

    Je pense installer un « chemin lumineux » pour ma grand-mère afin qu’elle puisse se lever sans risque la nuit, je pense que ça pourrait changer sa vie. Est-ce une installation simple à mettre en place ?
    Merci d’avance pour votre réponse 🙂

Commenter

[Votre email ne sera pas publié ni diffusé - vous pouvez utiliser un pseudo dans le champ "name"]
[Les commentaires sont en DoFollow et modérés]

*


SilverEco ® - Gérontechnologie ®
© 2008-2015 ONMEDIO - Tous droits réservés

Numéro ISSN : 2276-0393
Silvereco.fr est un media d'information édité par ON-MEDIO sous la direction de Jérôme PIGNIEZ.
L’objectif du portail national de la silver économie est de dresser un panorama complet des actualités de la Silver économie et de référencer les acteurs en France de la Silver Eco, ainsi que leurs offres de produits et services.


FERMER
CLOSE