Autonomie des seniors : La Marpa de Viriat fête ses 10 ans

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : RESIDENCES SERVICES SENIORS & HEBERGEMENT COLLECTIF

filiere silver economie international festival 2024
Solutions pour bien vieillir
Partager cet article

Ce samedi 26 mai 2018, en présence de Bernard Perret, maire de Viriat, Patricia Saget-Castex, présidente de la fédération nationale Marpa, de nombreuses personnalités, et des proches des résidents, la Marpa (Maison d’accueil et de résidence pour l’autonomie) de Viriat a fêté son 10ème anniversaire.

A ce jour, 18 Marpa sont recensées dans le département de l’Ain. De plus, 5 projets d’implantation sont actuellement accompagnés par la MSA Ain-Rhône dans le cadre d’une convention de partenariat entre le Conseil départemental, la MSA Ain-Rhône et les collectivités locales concernées.

Un peu d’histoire

En 2003, le projet d’implanter d’une Marpa à Viriat est le résultat de diverses études et réflexions menées par la communauté d’agglomération de Bourg-en-Bresse. Une enquête de besoins, réunissant une cinquantaine de bénévoles, est réalisée au printemps 2004 auprès de 492 personnes âgées de 70 ans et plus. Dès 2005, les attentes identifiées permettent alors d’orienter la rédaction des projets social et architectural. La Marpa de Viriat ouvre finalement ses portes à la fin de l’année 2007. « Elle compte aujourd’hui 23 logements (dont 22 T1 et 1T2), 24 résidents et 10 salariés Marpa (représentant 6,4 équivalents temps plein) », indique Claude Laurent, directeur de la Marpa de Viriat et organisateur de l’évènement.

marpa urfee

Marpa : un maillage territorial important au niveau du département de l’Ain

Très tôt, le Conseil Départemental de l’Ain et la MSA Ain-Rhône reconnaissent la pertinence et l’originalité du concept Marpa. Cette synergie aboutit à l’ouverture des Marpa du canton de Bâgé en 1994 et de Montracol en 1995. Forte de ce succès, dès 2004, l’expérimentation Marpa, après évaluation, devient un programme de développement ambitieux de 10 structures. Cette collaboration unique et cofinancée, a abouti à la création d’un réseau départemental sous forme associative en novembre 2010. A ce jour, le département de l’Ain accueille 18 Marpa. Et dans le cadre d’une convention de partenariat entre le Conseil départemental, la MSA Ain-Rhône et les collectivités locales concernées, 5 nouveaux projets d’implantation sont actuellement accompagnés par la MSA Ain-Rhône.

Des nouveaux projets

Quelques exemples de récents projets d’envergure menés par le Réseau Marpa de l’Ain : Projets de séjour de vacances intergénérationnel 2017 et 2018 en lien avec les MFR de Montluel pour le départ de 25 résidents et 15 jeunes en centre AVMA (Voguë et Maurs-la-Jolie), obtention de l’agrément « Service A la Personne » permettant de délivrer aux résidents des reçus fiscaux, actions de formation gratuites, dispensées par MSA Services Rhône-Alpes, sur la compréhension du vieillissement à l’aide d’un simulateur, animation ludique Inter Marpa prévue pour l’automne 2018 dans le cadre du forfait autonomie prévu par le CPOM passé avec le Conseil départemental. Enfin, le partenariat entre le Conseil Départemental et la MSA Ain-Rhône ouvre de nouvelles pistes de réflexion sur l’accueil de personnes atteintes de maladie d’Alzheimer et de personnes handicapées vieillissantes dans un cadre de vie inspiré du concept Marpa.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut