Bilan de l’utilisation des Gérontechnologies en EHPAD aux 7èmes Assises du Médecin Coordonnateur

Partager cet article

Les 7èmes Assises du Médecin Coordonnateur en Ehpad se sont déroulées les 23 et 24 novembre 2009 à Paris, cet événement a permis de faire reconnaître le métier de Médecin Coordonnateur soutenu par l’intervention de Nora Berra, et de dresser un bilan de l’utilisation de certaines Gérontechnologies en EHPAD au cours d’une table ronde.

A l’occasion de cette 7ème édition des Assises du Médecin Coordonnateur, Nora Berra, Secrétaire d’État chargée des Aînés, est intervenue sur la nécessité d’une augmentation du temps de présence et sur la révision du contrat de travail de cette profession en EHPAD, en y ajoutant la nécessité de la création d’une commission de coordination gériatrique et de la définition d’un périmètre de prescription.

>> Visionner la vidéo de l’intervention de Nora Berra sur le site EHPA TV

Le thème des Gérontechnologies à également été abordé à l’occasion d’une table ronde réunissant Christelle Sécheresse, Michel d’Urso, et Benjamin Zimmer :

  • L’intervention de Mme Christelle Sécheresse, cadre de santé à l’EHPAD La Bâtie (Saint Isnier – 38) s’est portée sur le retour d’expérience du test de 2 systèmes de géolocalisation GPS des résidents (le produit ALOIZE et la Balise Géomobile). Ces premières expérimentations au sein de cette EHPAD ont certes participé à une diminution notoire du stress du personnel soignant mais ont rapidement été confrontées à un sentiment d’échec principalement dû au fait du refus du port de ces dispositifs à la ceinture de la part des résidents, et des difficultés de gestion de la recharge des batteries.
    Néanmoins, l’intérêt de la géolocalisation autant pour le domicile que pour les institutions est là, aussi une prochaine expérimentation sera lancée avec des bracelets anti-disparition Vivago, qui de part leur design « montre » semblent avoir un accueil favorable chez les résidents.
  • Mr Michel d’Urso, médecin Coordonnateur à l’EHPAD Notre Dame de Bon Secours à Paris est intervenu sur l’expérimentation d’outils de  télémédecine permettant d’éviter le déplacement d’une personne âgée afin d’obtenir les conseil d’un confrère spécialiste en dermatologie, kinésithérapie (…). Le procédé testé s’est avéré complexe à utiliser, notament pour un non-expert en informatique. Autres défauts constatés du système : l’absence de portabilité du dispositif directement dans la chambre de la personne âgée, ou encore le faible débit de la connexion vidéo qui était réalisée avec un accès GSM 3G.
    Michel d’Urso a cependant souligné que ce type d’outils est tout à fait représentatif des procédés qui seront utilisés dans un avenir proche, à condition de les rendre plus accessibles et simples d’utilisation, par exemple en autorisant le lancement de la  vidéo-conférence par un simple appui sur un bouton dédié.
  • Enfin l’intervention de Mr Benjamin ZIMMER du Pôle Allongement de la Vie de l’Hôpital Charles Foix d’Ivry sur Seine, a permis la présentation d’un panorama des gérontechnologies actuellement disponibles sur le marché ou en cours de développement.

En conclusion de cette table ronde le consensus est le suivant : Les gérontechnologies ont un avenir prometteur au sein des EHPAD, et les expériences qui y sont actuellement menées permettront de voir émerger des solutions qui répondront aux besoins et attentes du personnel soignant ainsi que des résidents.

>> Les Assises du Médecin Coordonnateur est un événement organisé par EHPA Presse et le Journal du Médecin Coordonnateur.

>> Pour voir les diaporama présentés au cours de cet événement : Cliquer ici.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut