Cette grand-mère de 70 ans livre des repas à pied pour UberEats à Singapour

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : EMPLOI

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Teo Yoke Lan n’est pas une septuagénaire comme les autres. En effet, cette grand-mère Singapourienne travaille pour la société UberEats et livre, chaque jour, des plats et des boissons dans les rues de Singapour, et ce, à pied !

Teo Yoke Lan - UberEATS
Source : Uber Singapore

Portrait de Teo Yoke Lan

Teo Yoke Lan travaille pour une des filiales d’Uber, UberEats, qui propose des services de livraison de repas à domicile. A l’âge de 70 ans, cette grand-mère a donc décidé d’allier l’utile à l’agréable en gagnant de l’argent d’une part, et en pratiquant une activité physique régulière, d’autre part.

Teo Yoke Lan - Uber Eats
Source : Strait Times

A pied, elle parcourt Tanjong Pagar et Raffles Place, deux quartiers d’affaires de cette ville-état d’Asie du sud-est, pour effectuer ses livraisons.

Elle a d’ailleurs confié au Strait Times que c’est son fils qui lui a conseillé de travailler pour UberEats et explique qu’elle ne trouve pas ça fatiguant du tout : « Les heures sont flexibles et je gagne de l’argent en faisant de l’exercice. »

Lire aussi : A New York, le restaurant Enoteca Maria n’emploie que des mamies aux fourneaux

Un complément de revenu non négligeable

Travailler pour UberEats lui rapporte entre 600 à 1 000 euros chaque mois, un complément de revenu non négligeable. Depuis ses débuts dans la société, la Singapourienne a effectué plus de 300 livraisons travaillant de six à onze heures par jour, pratiquement tous les jours.

Elle a ajouté : « C’est vraiment génial qu’Ubereats ne fasse pas de discrimination par l’âge (…) l’âge ne détermine pas ce que vous pouvez faire ou pas. Tout reste possible tant que vous en avez envie. Et en plus, je me sens plus jeune et plus alerte car je suis toujours en mouvement ».

Lire aussi : Wooln : une marque de tricot américaine qui n’emploie que des personnes âgées

Visionner la vidéo :


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut