Deviendrons-nous tous centenaires ?

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : CINQUIEME RISQUE

Partager cet article

La France est un des pays européens où l’on a le plus de chances de devenir centenaire. Au premier janvier 2010, nous en comptions 15 000 en France métropolitaine et nous pourrions en compter entre 380 000 et 120 000 en 2060. Ce développement démographique ne peut que nous inciter à trouver le plus rapidemment possible une solution au financement du risque dépendance.

Même si nous savons qu’il est possible pour une femme d’atteindre l’âge de 122 ans, il est important de noter que huit centenaires sur dix ont moins de 103 ans.

Depuis 1975 le nombre de centenaires augmente régulièrement, environ de 8% par ans. Leur pourcentage par rapport au reste de la population demeure faible puisqu’ils n’en constituent que 0,02%.
Avec l’augmentation du nombre de centenaires, augmente le nombre d’entre eux qui vivent sans incapacités. La moitié de nos centenaires vivent à domicile. Les chiffres indiquent logiquement qu’une personne nonagénaire a plus de chance de franchir les cents ans si elle vit à domicile que si elle se trouve en institution.
Si les « super centenaires » (plus de 110 ans) sont presque exclusivement des femmes, les hommes centenaires vivent davantage chez eux.

Les projections de population de l’INSEE montrent qu’en 2060, la France pourrait compter 200 000 centenaires. L’arrivée des générations du baby boom dans le grand âge devrait en 2046 ajouter prés de 8 000 centenaires par ans. Les super centenaires devraient comprendre autour de 1 500 membres contre une dizaine en 2010. Deux centenaires sur dix seraient des hommes contre un sur dix actuellement.

Consulter le rapport de l’INSEE sur: insee.fr


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut