[Dossier] Préserver sa santé bucco-dentaire avec l’avancée en âge

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SANTE & E-SANTE

Partager cet article

La santé bucco-dentaire n’est pas à prendre à la légère, surtout avec l’avancée en âge. Un problème bucco-dentaire risque en effet d’entraîner chez les personnes âgées une infection. Mais aussi d’accentuer d’autres pathologies, comme les pathologies rhumatismales ou les maladies cardiaques. Il peut également influer sur l’estime que les seniors ont d’eux-mêmes, ainsi que sur leurs relations sociales.

Les problèmes bucco-dentaires accélèrent la dégradation de la santé générale

dents - dentition - santé bucco-dentaire

La santé bucco-dentaire joue un rôle important et trop méconnu du bien-vieillir à domicile. Les problèmes dentaires accélèrent la dégradation de la santé générale et fragilisent les aînés. Ils peuvent être un facteur important d’une accélération de la perte d’autonomie.

  • Impact sur la vie sociale. Des dents ou un sourire abîmés peuvent facilement devenir une source de complexe physique. Et altérer l’image que l’on a de soi et celle que l’on a de ses proches. Les personnes âgées peuvent devenir réticentes à l’idée de parler, de sourire ou de manger en public. Certaines mènent à l’isolement social, voire à la dépression.
  • Des difficultés à s’exprimer. Une mauvaise santé bucco-dentaire peut rendre l’articulation et la prononciation difficiles. Cela entraîne un progressif repli sur soi ou une altération du déclin cognitif.
  • Une alimentation déséquilibrée. Les problèmes bucco-dentaires ont également un impact sur le goût, la mastication et la déglutition. Pour éviter les douleurs, la personne concernée est parfois contrainte de moins manger, de manger mou ou plus liquide. Une alimentation insuffisante ou déséquilibrée peut impacter de manière plus ou moins grave la santé des seniors et conduire à la dénutrition.
  • Une source d’infections. En cas de mauvaise santé bucco-dentaire, des microbes peuvent infecter une plaie non cicatrisée et se propager dans l’organisme.
dents - dentition - santé bucco-dentaire

Comment conserver une dentition saine tout au long de la vie

L’on a longtemps considéré que la détérioration des dents était naturelle en prenant de l’âge. Or, il est possible de conserver une dentition saine au fil des années : se brosser les dents deux fois par jour, utiliser du fil dentaire une fois par jour et consulter régulièrement un dentiste sont des gestes simples, mais qui permettent de préserver son capital dentaire et sa qualité de vie. Un suivi régulier par un dentiste est également crucial à tout âge. L’UFSBD (Union Française de Santé Bucco-Dentaire) préconise d’ailleurs un examen tous les 5 ans à partir de 60 ans, un examen à l’entrée en institution, puis tous les ans ensuite.

Soins dentaires en EHPAD et à domicile

Face au grand nombre d’infections, le recours aux spécialistes de santé bucco-dentaire est souvent nécessaire en EHPAD alors que les résidents ne peuvent souvent pas, ou plus, se déplacer jusqu’à un cabinet dentaire. Des solutions innovantes se développent en conséquence, à l’instar de systèmes d’identification à puce RFID permettant de tracer les prothèses et appareils bucco-dentaires pour éviter toute erreur de la part du personnel. L’Agirrc-Arrco et l’UFSBD ont d’ailleurs publié un guide de la santé bucco-dentaire, proposant des recommandations aux maisons de retraite.

dents - dentition - santé bucco-dentaire

La dentisterie à domicile est par ailleurs destinée aux personnes qui ne peuvent pas se déplacer en cabinet : l’équipe se rend directement au domicile ou en établissement pour examiner les patients et leur apporter des soins dentaires. Certaines structures travaillent également la nuit pour nettoyer les prothèses dentaires, ou encore fournissent des dispositifs aux EHPAD permettant un nettoyage quotidien.

La gérodontologie, une spécialité encore trop peu connue

La santé bucco-dentaire des personnes âgées dépendantes nécessite une prise en charge particulière, d’où l’importance de la formation aux spécificités de la gérodontologie pour créer des conditions favorables pour la réalisation des soins dentaires au domicile des personnes âgées ou des résidents en EHPAD : les patients restent souvent dans leur propre fauteuil, le confort est moindre et les séances se doivent donc d’être plus courtes…

En savoir plus sur les solutions bien-vieillir,
la silver économie et les entreprises qui la compose ?

La Ministre des Solidarités et de la Santé et le Ministre de l’Action et des Comptes Publics ont confié à l’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire (UFSBD) le déploiement d’un programme innovant d’accompagnement et de prévention bucco-dentaire auprès de personnes âgées dépendantes vivant en établissement. Cette expérimentation d’une durée de 4 ans sera développée dans 48 établissements répartis dans 3 régions (Occitanie, Auvergne–Rhône–Alpes, Pays de la Loire) auprès de plus de 3.600 personnes âgées.

Repère

  • D’après une enquête Pierre Fabre Oral Care – UFSBD, encore près de la moitié des Français (46 %) méconnaît le lien entre santé bucco-dentaire et santé globale
  • 27 % se déclarent en bonne santé générale alors qu’ils ne sont pas en bonne santé bucco-dentaire
  • Près d’un quart (23 %) des Français interrogés avoue se brosser les dents moins de 2 fois par jour et plus de la moitié (53 %) n’utilise jamais de fil dentaire
  • Le Gouvernement a annoncé un abaissement progressif des prothèses dentaires pour parvenir à un reste à charge nul d’ici 2022
  • Le montant de la consommation des soins dentaires en France a été de 11,1 milliards d’euros en 2016 (rapport ASD)

Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut