Grippe : pour l’AD-PA, il convient de prévoir des solutions globales

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SANTE & E-SANTE

Partager cet article

A l’occasion du lancement de la campagne de vaccination contre la grippe, la Ministre des Solidarités et de la Santé Agnès BUZYN a signé le jeudi 18 octobre 2018 une charte avec 7 ordres de santé pour promouvoir la vaccination des professionnels.

Pour l’AD-PA, cela démontre une « volonté de mieux anticiper et coordonner les acteurs qui va dans le bon sens ».

L’importance de la prévention pour éviter les décès causés par la grippe

« Pour autant, déclare l’AD-PA, il convient d’aller au-delà pour éviter de connaitre cette année encore les plus de 11 000 décès parmi les personnes âgées de l’épisode grippal de 2017-2018. »

L’AD-PA rappelle en ce sens que la première des préventions est de passer suffisamment de temps auprès des personnes âgées pour les informer, les orienter et les accompagner dans leurs démarches.
La seule vaccination des professionnels ne peut à elle-seule suffire.

Logo adpa

L’AD-PA insiste par ailleurs largement, comme les années passées, sur le fait qu’il convenait de se préoccuper tout autant de la situation des personnes âgées vivant à domicile qu’en établissement.

L’AD-PA attend donc également de l’Etat qu’il prévoit le renforcement des équipes professionnelles, à domicile comme en établissement, pour mieux mettre en oeuvre les dispositifs de prévention et éviter les recours inutiles aux urgences.

L’AD-PA demande que des réunions de suivi de l’évolution des données épidémiologiques soient régulièrement organisées sur la période hivernale.

Lire aussi : Vaccin contre la grippe saisonnière : des moyens d’action renforcés pour les pharmaciens d’officine


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut