Vaccin contre la grippe saisonnière : des moyens d’action renforcés pour les pharmaciens d’officine

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SANTE & E-SANTE

filiere silver economie international festival 2024
Solutions pour bien vieillir
Partager cet article

Des moyens d’action renforcés sont mis en place pour les pharmaciens d’officine dans la lutte contre la grippe saisonnière, avec 2 nouvelles régions expérimentatrices, permettant un élargissement de la population cible et une simplification de la dispensation du vaccin.

A partir du samedi 6 octobre 2018, les pharmaciens d’officine de deux nouvelles régions, Hauts-de-France et Occitanie, pourront eux aussi expérimenter la vaccination contre la grippe saisonnière, en complément de leurs confrères d’Auvergne-Rhône-Alpes et de Nouvelle-Aquitaine.

Améliorer la couverture vaccinale

Ce sont donc plus de 10 000 pharmaciens supplémentaires – titulaires et adjoints d’officine – qui pourraient participer à l’amélioration de la couverture vaccinale. Par ailleurs, pour ces 4 régions, la population cible est élargie aux primo-vaccinants, aux femmes enceintes et aux personnes immuno-déprimées ou sous anticoagulants, permettant ainsi à une plus grande population de se faire vacciner en officine. Enfin, dans toute la France, les patients qui disposent d’un bon de prise en charge pourront se présenter directement en pharmacie, sans validation préalable par le médecin, y compris pour les primo-vaccinants.
« Je suis ravie de ces avancées, tant sur la simplification du processus de dispensation que sur
l’élargissement de la population cible dans le cadre de l’expérimentation, qui vont – j’en suis sûre –
contribuer à simplifier le parcours vaccinal et encourager la population à se protéger à titre personnel et collectif contre la grippe saisonnière. Les pharmaciens jouent un rôle majeur dans la prévention.
Concernant la grippe, ils sont tout particulièrement engagés en complémentarité des autres professionnels de santé. Je les invite à se mobiliser massivement ! », déclare Carine Wolf-Thal, présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens.

Lire aussi : [Enquête] 83 % des Français sont favorables à la vaccination

Campagne de vaccination contre la grippe

Une population cible élargie

En cohérence avec les recommandations de la Haute Autorité de Santé, un arrêté du 25 septembre 2018 autorise les pharmaciens d’officine, à vacciner les primo-vaccinants de la population cible, les femmes enceintes et les personnes immuno-déprimées ou sous anticoagulants. Les personnes allergiques à l’un des composants du vaccin ou ayant un antécédent allergique lors d’une vaccination sont à orienter vers leur médecin traitant. Cette population reste en effet exclue de l’expérimentation vaccinale en officine.
Par ailleurs, l’accessibilité du vaccin à la population est facilitée par la possibilité pour tous les pharmaciens, quelle que soit la région, de pouvoir délivrer directement les vaccins à tous les patients présentant un bon, y compris les bons qui nécessitaient auparavant le tampon préalable du médecin. En
complément, les pharmaciens peuvent désormais vacciner les personnes adultes titulaires d’un bon de
prise en charge, que la rubrique « prescripteur » du bon soit remplie ou non, dans les régions
expérimentatrices.

Leur vaccination constitue une forte marge de progression de la couverture vaccinale, puisque les primo-vaccinants représentent environ 6 millions de personnes et qu’à ce jour, seuls 10 à 12% d’entre eux sont vaccinés.
Ces nouvelles mesures ouvrent la voie à la généralisation de la vaccination contre la grippe saisonnière
en officine, prévue pour 2019 dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale et l’Ordre espère l’élargissement à toute la population adulte qui favoriserait la « stratégie du cocooning ».
Enfin, l’Ordre souhaite que la vaccination antigrippale, désormais possible pour les pharmaciens d’officine, soit bientôt étendue aux biologistes médicaux qui sont, eux aussi et sans rendez-vous,
quotidiennement au contact de la population.

Lire aussi : Vaccin contre la grippe : mode d’emploi

Comment identifier les pharmaciens d’officine autorisés à vacciner ?

La liste des pharmaciens ayant été autorisés par les ARS des quatre régions à vacciner (après avis du Conseil régional de l’Ordre des pharmaciens) est publiée sur leur site internet respectif, consultables aux adresses suivantes :
Nouvelle-Aquitaine : https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr/experimentation-vaccination-grippe-saisonniere
Auvergne-Rhône-Alpes : https://www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr/experimentation-de-ladministration-par-les-pharmaciens-du-vaccin-contre-la-grippe-saisonniere
Hauts-de-France : https://www.hauts-de-france.ars.sante.fr/participez-lexperimentation-relative-ladministration-par-les-pharmaciens-du-vaccin-contre-la-grippe
Occitanie : https://www.occitanie.ars.sante.fr/grippe-saisonniere-loccitanie-experimente-lavaccination-
par-les-pharmaciens


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut