Interview : Les origines de la success story de DLM Créations, concepteur et aménageur d’espaces de vie en établissement sanitaire et médico-social

Partager cet article

DLM Créations est de plus en plus incontournable sur le marché de l’hébergement sanitaire et médico-social. L’entreprise est d’ailleurs devenue le partenaire privilégié de plusieurs grands groupes d’Ehpad et est référencée depuis plusieurs années au Resah.
A ce titre Silvereco.fr a rencontré Clotilde Heckel-Levistre, responsable Grands Comptes chez DLM Créations pour nous parler de la success story de l’entreprise.

Interview de Clotilde Heckel-Levistre, Responsable Grands Comptes chez DLM Créations

1/ Vous êtes responsable Grand Comptes chez DLM Créations, pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste votre poste dans le cadre particulier d’une société d’aménagement intérieur pour l’hébergement des personnes âgées et handicapées ?

Le but pour une société comme la nôtre est de rester en constante évolution ; pour ma part j’y participe en essayant de trouver de nouvelles opportunités de partenariats ou référencements, auprès d’une part de groupements d’achats, mais aussi de groupes gestionnaires d’EHPAD, qu’ils soient privés, privés associatifs, ou encore publics avec les GHT ou certains GCSMS. Le but est de se positionner sur d’importants gestionnaires ou de groupements d’achats, pour une question d’image bien évidemment mais aussi pour être encore plus présent sur notre marché. C’est aussi la preuve que notre mobilier répond à leurs normes en termes de qualité et de design.

2/ Comment expliquez-vous le succès de DLM Créations et par conséquent vos référencements toujours plus nombreux auprès de grands groupes ou de groupements ?

Notre société a beaucoup évolué depuis mon arrivée il y a plus de 6 ans. L’organisation a été entièrement revue et la direction générale n’a pas hésité à s’entourer de cadres très compétents pour la seconder, et en appliquant un management basé sur la confiance, chacun a pu amener sa valeur ajoutée, que ce soit au niveau de la direction marketing, de la direction commerciale, ou encore de la direction logistique.
La direction générale a ainsi pu consacrer plus de temps au développement de nouveaux produits spécifiquement adaptés aux besoins des grands comptes, et donc au développement d’une offre plus orientée et personnalisée. Elle n’a pas hésité non plus à me solliciter pour assurer un suivi spécifique au niveau de l’ADV pour ces grands comptes.

Les besoins seront de plus en plus importants avec les défis du Grand-Âge

Clotilde Heckel-Levistre

3/ Vous êtes référencés au Resah depuis quelques années. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette centrale d’achats et son fonctionnement ?

Je vous parlais de suivi spécifique, le RESAH en est l’exemple le plus parlant. Nous sommes titulaires d’un marché de mobilier pour les ESMS et les établissements sanitaires depuis plusieurs années. Cela nous a demandé la mise en place d’un fonctionnement et d’un suivi particulier. Le fonctionnement est celui d’un marché public, cela demande une très grande rigueur. Le RESAH nous a fait confiance et nous nous devions d’être à la hauteur de cette confiance.
Je suis référente RESAH, je communique donc avec le RESAH mais aussi avec les établissements pour les informer, les aider dans leurs démarches de demandes de mise à disposition de marchés quand ils le souhaitent. Je suis un peu « le relais » entre la force de vente, les établissements et le RESAH.
C’est très intéressant et plutôt valorisant. D’autant plus qu’avec la mise en place des GHT, de plus en plus d’établissements publics rattachés à un GHT ont recours à une centrale d’achat comme le RESAH.

4/ Vous êtes engagés sur des thématiques fortes comme la prévention des TMS et le maintien de l’autonomie. Pouvez-vous nous en dire plus et l’impact sur vos grands comptes ?

A tous les niveaux aujourd’hui, on entend parler des problèmes liés à la difficulté des conditions de travail en EHPAD ou autres ESMS et des problèmes que ça engendre au quotidien pour les gestionnaires de ces établissements. Certains des grands comptes avec lesquels nous travaillons connaissent les instances qui nous accompagnent sur le développement de certains produits ou concepts notamment notre gamme Ergomodel qui a pour vocation de prévenir les TMS et de maintenir l’autonomie ; je pense que ça leur inspire une grande confiance. Par exemple, nous avons participé aux vidéos réalisées par l’INRS dans le cadre de sa campagne d’information sur le soin de manutention. C’est très important pour nous d’être acteur dans ces démarches de préventions.
Si nous pouvons réduire l’impact des TMS sur l’organisation de leurs établissements, c’est une grande victoire pour nous et pour eux.
Nous apportons également un accompagnement, un conseil et une expertise que nos clients n’ont pas forcément car ce n’est pas leur métier mais le nôtre.

5/ Comment voyez-vous l’avenir pour DLM Créations ?

Je suis très optimiste pour l’avenir de DLM Créations. Les besoins seront de plus en plus importants avec les défis du Grand Âge. Nous avons une équipe solide, solidaire. A nous d’être à l’écoute, de saisir de nouvelles opportunités, et surtout de continuer à nous adapter, comme nous le faisons depuis des années au marché.

Interview de Clotilde Heckel-Levistre
Responsable Grands Comptes chez DLM Créations


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut