La dernière tendance en Espagne : des aires de jeux pour seniors

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : INTERNATIONAL

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

De nouvelles aires de jeux pour seniors font leur apparition partout en Espagne. Leur but : favoriser les liens intergénérationnels et la mobilité des seniors.

Le double problème de la perte de mobilité et de l’isolement

La plupart des sociétés occidentales doivent aujourd’hui faire face au vieillissement de leur population, et l’Espagne ne fait pas exception. Le grand défi du vieillissement ne réside plus dans l’allongement de la durée de vie, mais dans l’amélioration de la qualité de vie des personnes âgées.Mobilité seniors

Au fil des années, on tend à perdre en mobilité ; il est facile, dans ces conditions, de devenir isolé. En découle un cercle vicieux : la perte de mobilité complique les déplacements des seniors, ce qui les incite à sortir moins, et donc à faire de moins en moins de rencontres ; rapidement, ils se retrouvent à court d’amis avec qui sortir, ce qui les incite à rester chez eux, et à perdre encore plus de mobilité.

Les aires de jeux pour seniors, un moyen de rester actif et de conserver une vie sociale

Aires de jeux seniors Espagne mobilité intergénérationnelL’Espagne a trouvé une nouvelle solution contre l’isolement et la perte de mobilité : créer des aires de jeux dédiées aux seniors. Elles sont un moyen de se divertir, de pratiquer une activité physique régulière, et de sociabiliser.

La physiothérapeute Paz Vidal est convaincue des bienfaits de ces nouvelles aires : «C’est très social, c’est ça, le plus important. Nous voulions en finir avec ce schéma qui veut que les personnes âgées amènent les enfants au parc, restent assises sur un banc pendant qu’ils jouent, et les raccompagnent à la maison.» Selon elle, ces aires favoriseraient la création de liens intergénérationnels : «Les enfants ont également tout ce qu’il faut pour s’amuser sur ces aires. C’est un bon moyen de promouvoir la cohésion familiale et de tisser des liens intergénérationnels.»

Franchesca Guerrera, 84 ans, fait partie de ceux qui fréquentent régulièrement ces aires : “Je ne suis pas du genre à rester chez moi sans rien faire. Je sors beaucoup : quand on passe trop de temps à la maison, on commence à critiquer les enfants. […] On a mal nulle part quand on reste à la maison, mais après deux jours, on peut à peine bouger

Lire le dossier Cap sur la mobilité des seniors

Quid des nouvelles rencontres ? «L’amour est sur les aires de jeux ! Non, mais au moins, ils dînent souvent ensemble. C’est le début d’une amitié.», constate Paz Vidal.

Des seniors espagnols profitent d’une aire de jeux (en anglais) : 

Un phénomène de plus en plus courant

Ces aires de jeux ne sont pas passées inaperçues, et leur exemple en a inspiré certains. Aux Etats-Unis, l’association KaBOOM!, spécialisée dans la production d’aires de jeux pour enfants, a annoncé son intention de s’associer à la compagnie d’assurance Humana afin de créer des aires de jeux intergénérationnelles.

Les aires de jeux ne représentent pas le seul moyen d’aider les seniors à conserver une vie sociale et à rester actifs. Le Freebird Club, une plateforme sur le modèle d’Airbnb, propose aux plus de 55 ans isolés de voyager et faire de nouvelles rencontres.

3 bienfaits des aires de jeux pour seniors : 


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page