Freebird Club, une plateforme sur le modèle “Airbnb”… pour les seniors

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : TOURISME & VOYAGES

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Freebird Club est une plateforme pour seniors lancée en juin qui fonctionne sur le modèle d’Airbnb. Son créateur, Peter Mangan, a récemment reçu le prix de l’Innovation de la Commission européenne pour son engagement dans la lutte contre l’isolement des seniors.

The Freebird Club -logo - AirbnbFreebird Club une solution contre l’isolement des seniors

En dépit d’une idée reçue qui considère que les personnes de plus de 60 ans sont allergiques aux nouvelles technologies, les seniors sont de plus en plus présents sur le net en général et en particulier sur les plateformes de partage. Airbnb a récemment souligné que les seniors étaient la tranche d’âge qui connaissaient la plus forte croissance sur la plateforme, et qu’ils recevaient généralement de meilleurs avis.

seniors vie sociale interactionsPeter Mangan a eu l’idée de créer une plateforme pour seniors après le succès de la première expérience de son père en tant qu’hôte Airbnb.

La plateforme Freebird Club a vu le jour en Irlande ; réservée uniquement aux plus de 55 ans, elle a pour vocation de relier voyageurs et hôtes potentiels. Son fonctionnement est semblable à celui d’Airbnb, mais elle se distingue par une véritable volonté de créer du lien social : l’hôte séjourne toujours avec ses invités. L’inscription sur la plateforme est obligatoire et payante.

De nombreux seniors ressentent le besoin de voyager mais n’osent pas se lancer seuls. A une époque où l’isolement social suscite de plus en plus d’inquiétudes, cette nouvelle plateforme pourrait représenter pour les seniors une occasion de faire des rencontres qu’ils n’auraient pas faites autrement. « Notre objectif est de proposer aux seniors une plateforme agréable et stimulante, et de leur permettre de voyager. », affirme Peter Mangan.

Vidéo de présentation de Freebird Club (en anglais)

Le lien social, une arme contre la crise cardiaque

L’isolement augmenterait de manière significative les risques de dépression, tout particulièrement chez les personnes âgées, qui sont généralement moins actives et interagissent par conséquent moins avec d’autres personnes.

Des études récentes suggèrent que la solitude impacte de manière négative la santé physique, augmentant de 30% les chances de faire une crise cardiaque ou d’être atteint(e) une maladie coronarienne. Résoudre le problème de l’isolement des âgés pourrait ainsi permettre d’améliorer leur santé physique et mentale.

Voyager uniquement entre seniors, est-ce vraiment une bonne solution ?

Si l’initiative de proposer une plateforme facilitant les voyages aux seniors est louable, on peut toutefois faire un reproche à l’offre Freebird Club qui, alors qu’elle promeut le lien social, exclut les moins de 55 ans. Quid des liens intergénérationnels ?

Et vous qu’en pensez-vous ?


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


2 réflexions sur “Freebird Club, une plateforme sur le modèle “Airbnb”… pour les seniors”

  1. En général, les séniors sont moins difficiles que les jeunes actuels sur le lieu de leur logement de vacances mais ont ils vraiment envie de partir entre séniors ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page