La Fondation Médéric Alzheimer publie les résultats de son enquête consacrée aux assistants de service social des établissements de santé et maladie d’Alzheimer

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : ALZHEIMER

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

La Fondation Médéric Alzheimer a publié ce jours les résultats d’une enquête nationale consacrée aux assistants de service social des établissements de santé et maladie d’Alzheimer.

Cette enquête, menée en 2015 auprès des assistants de service social hospitalier, vise à mieux comprendre et mettre en valeur le rôle des assistants de service social dans les établissements de santé.

Aidants - Services à la personne - thérapie non-médicamenteuse

La Fondation Médéric Alzheimer constate, à la lecture des résultats de son enquête auprès des assistants de service social des établissements de santé et maladie d’Alzheimer que ces derniers sont confrontés à des difficultés et des questionnements particuliers posés par la maladie d’Alzheimer dans l’exercice de leur mission.

Cette enquête menée en partenariat avec la Fédération hospitalière de France (FHF), la Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne (FEHAP), la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP-SSR), et l’Association professionnelle des services sociaux hospitaliers et de la santé (Aprosshes), a permis de recueillir plus de 600 réponses.

Le rôle des assistants de service social hospitalier

L’assistant de service social hospitalier se situe au carrefour des décisions à prendre dans la perspective de la sortie d’hospitalisation de la personne. Il doit, dans un temps limité par les contraintes de la tarification hospitalière :

  • évaluer la situation sociale de la personne,
  •  estimer ses besoins et ceux de son entourage,
  •  et prendre les mesures nécessaires pour optimiser l’accompagnement à domicile ou d’envisager l’entrée en institution.

Il joue ainsi un rôle de médiateur pour rapprocher les points de vue de la personne malade, de la famille et de l’équipe soignante.

Quelques chiffres clés

  • Les assistants de service social hospitalier ont en moyenne 37 ans ;
  • 56 % des personnes prises en charge par les assistants de service social hospitalier répondants sont atteintes de troubles cognitifs.
  • 75 % des assistants de service social estiment que leur mission prioritaire auprès des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer est l’évaluation de la situation sociale de la personne et de son entourage ;
  • 86 % des assistants de service social déclarent avoir des contacts au moins hebdomadaires avec les services d’aide ou de soins à domicile, 72 % avec les établissements d’hébergement ;
  • 62 % des assistants de service social citent parmi les difficultés rencontrées avec les familles les ressources financières insuffisantes, 42 % les conflits familiaux ;
  • 42 % des assistants de service social déclarent rencontrer fréquemment des difficultés en lien avec les contraintes de la tarification sur la durée de séjour, 86 % des difficultés en lien avec le manque de places en structures d’hébergement ;
  • 69 % des assistants de service social déclarent avoir été confrontés à des cas de maltraitance et/ou de négligence à l’encontre des personnes atteintes de troubles cognitifs

Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page