Malvoyance : quelles solutions ?

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SANTE & E-SANTE

Partager cet article

Concrètement, la malvoyance – également appelée basse vision – se caractérise par une vision des détails moins performante ainsi que par une altération du champ visuel. Au quotidien, la personne malvoyante pourra ainsi distinguer la forme d’un visage, mais pas ses traits, percevoir le contour de ses mains, mais pas ses ongles, etc… La malvoyance s’accompagne par ailleurs d’une sensation d’éblouissement permanent à l’extérieur.

A mi-chemin entre la cécité et une acuité visuelle « normale », le malvoyant souffre au quotidien de gênes à divers degrés.

oeil DMLAMalvoyance : définition

La malvoyance se définit par une acuité visuelle après correction comprise entre un et trois dixièmes (notez que l’on parle toujours de l’acuité visuelle du « meilleur œil »), ou par un champ visuel inférieur à 20 degrés pour chaque œil.

Des troubles de la vision qui pourraient être évités…

Les troubles de la vision peuvent pourtant être traités dans la plupart des cas. On estime aujourd’hui que près de 80% des cas de malvoyance ou de cécité chez l’adulte pourraient être évités.


Malvoyance et vieillissement : quelles sont les principales cause de la malvoyance ?

crédits photo : namida-k
crédits photo : Namida-k

Bien que la malvoyance concerne toutes les tranches d’âge, le personnes âgées sont les premières touchées. Avec le vieillissement, des maladie liées à la vue peuvent en effet apparaître. Malformations congénitales, types de diabète ou fragilité du nerf optique sont autant de facteurs susceptibles de favoriser des situations de malvoyance.
Les principales causes de déficiences visuelles recensées à l’échelle mondiale sont :

  • les troubles de la vision non corrigés (myopie, hypermétropie, astigmatisme) : 43%;
  • la cataracte (opacification du cristallin) : 33%;
  • le glaucome (maladie dégénérative du nerf optique) : 2%;
  • la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge) : 0,4% (8% en France)

Comment pallier au handicap visuel ?

Des techniques développées à l’attention des personnes malvoyantes leur permettent de mieux vivre leur handicap au quotidien. Elles sont enseignées dans les établissements médico-sociaux spécifiques, ainsi que dans les services de sons et d’accompagnement comme les S3AIS (service d’aide à l’acquisition de l’autonomie et à l’intégration scolaire).

  • Les techniques de locomotion : elles permettent à la personne malvoyante de se déplacer en toute sécurité en dehors de son environnement familier. Pour ce faire, elle apprendra à visualiser mentalement un lieu en s’aidant de ses autres sens. A terme, elle pourra utiliser les transports en commun et se déplacer dans des environnements fréquentés, éventuellement munie d’une canne blanche.
  • Le braille : Ce système d’écriture utilise une série de points en relief que la personne malvoyante pourra lire avec ses doigts. Pour l’écriture, elle se servira d’outils comme le poinçon, la tablette ou la machine à écrire braille. Il existe également des ordinateurs avec afficheur et imprimantes braille capables d' »imprimer » un texte à la fois en braille et en caractères d’imprimerie.
  • L’informatique adaptée : On désigne par ce terme l’ensemble des logiciels de grossissement permettant d’agrandir les caractères qui apparaissent sur écran. Grâce au système de synthèse vocale dont sont dotés certains ordinateurs, le textes affichés à l’écran peuvent être lus à haute voix.
  • La rééducation en AVJ (activités de la vie journalière) : il s’agit d’une rééducation axée sur les activités de vie courante (repas, toilette, courses, etc…), qui vise à entretenir et à développer le potentiel visuel restant ainsi que les autres perceptions sensorielles de la personne malvoyante.

Et les solutions techniques à la malvoyance ?

argus II prothèse rétinienne
Argus II prothèse rétinienne

Les avancées de la recherche ont permis de mettre au point une prothèse rétinienne qui permet aux non-voyants et aux malvoyants de retrouver partiellement la vue.

Depuis 2014, à l’initiative du Ministère de la santé, la prothèse Argus II est remboursée par la sécurité sociale en France. Cette prise en charge est intégrale et s’inscrit dans le cadre du « forfait innovation ».

La malvoyance en chiffres

  • Environ 285 millions de personnes souffrent d’une déficience visuelle à l’échelle mondiale.
  • On compte 246 millions de malvoyants et 39 millions d’aveugles.
  • 61% des déficients visuels sont des personnes âgées de plus de 60 ans.
  • 1 700 000, c’est environ le nombre de déficients visuels en France :
    • Les aveugles ou malvoyants profonds seraient environ 207 000.
    • Les malvoyants moyens seraient quant à eux 932 000.

Sources : OMS / INSERM / INSSE Handicaps-Incapacités-Dépendances / Drees Etude N°416 – Les personnes ayant un handicap visuel / Malvoyance.com

DMLA : testez votre vue

La DMLA ou Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge, est une maladie dégénérative de la rétine et l’une des principales causes de malvoyance dans les pays développés. Ses premier symptômes se manifestent généralement après l’âge de 50 ans. Il s’agit d’une maladie évolutive et chronique, qui nécessite une prise en charge dans la durée.
Le dépistage précoce de la maladie est important, il permet d’assurer une meilleure prise en charge et un meilleur suivi.
La grille d’Amsler permet de tester facilement sa vue :

  1. Cachez l’un de vos yeux et observez la grille d’Amsler. Gardez vos lunettes de lecture si vous en portez.
  2. Placez-vous face à la grille, à une distance de lecture normale.
  3. Fixez le point au centre de la grille.
  4. Recommencez l’opération avec l’autre œil.


Si en fixant la grille vous voyez les lignes se déformer et devenir courbes, consultez rapidement un ophtalmologiste. 

Grille d'amsler

Exemple de grille déformée :

Grille d'amsler 2

Ce dossier a été mis à jour : voir la version plus récente


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut