Mission confiée à Myriam El Khomri sur l’attractivité des métiers du grand âge

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : POLITIQUE

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : AUTONOMIE & DEPENDANCE

Partager cet article

La ministre des solidarités et de la santé Agnès Buzyn a officiellement nommé Myriam El Khomri, ancienne ministre du travail à la tête d’une mission sur l’attractivité des métiers du grand âge pour lutter contre la pénurie de personnel dans ce secteur.

Suite à la publication du rapport concernant la concertation « grand âge et autonomie » remis par Dominique Libault, Président du haut conseil au financement de la protection sociale, la ministre des solidarités et de la santé Agnès Buzyn avait annoncé le 28 mars dernier qu’elle nommerait auprès d’elle une personne chargée de proposer « un grand plan en faveur des métiers du grand âge ».

Si à l’origine le gouvernement souhaitait confier cette tâche à Nicole Notat, l’ancienne secrétaire générale de la CFDT, cette dernière a refusé le poste. Cette mission sera donc finalement exécutée par l’ancienne ministre du travail du gouvernement Hollande, Myriam El Khomri nommée le 3 juillet dernier.

Métiers du grand âge : Une réforme historique

Soignant - Hôpital - Résidence Médicalisée

Lors de son discours de politique générale le 12 juin dernier à l’Assemblée Nationale, le Premier ministre Edouard Philippe avait rappelé l’engagement du Gouvernement pour la mise en place d’une réforme du grand âge et de l’autonomie en 2019. Cette réforme historique du système de prise en charge des seniors aura pour but de concevoir le système futur en répondant aux enjeux actuels.

L’un des principaux axes de la réforme concerne la nécessité de revaloriser les métiers du grand âge afin de répondre à l’enjeu du manque de personnel à domicile ou dans les établissements de santé. C’est la mission qui sera confiée à Myriam El Khomri. Action qui s’effectuera à la fois sur du court terme puisqu’il lui faudra présenter ses premières mesures dès octobre, mais aussi sur du long terme car il faudra que cette stratégie s’inscrive durablement dans le secteur du grand âge.

Pour venir à bien de sa mission, l’ancienne ministre a devra rendre le secteur plus attrayant et plus accessible en adaptant les formations professionnelles pour inciter les jeunes à y faire carrière.

Lire aussi : [Dossier] Le point sur la loi Grand Age et Autonomie

Une candidate prédestinée à ce poste

Son parcours personnel, sa connaissance fine du champ social et l’intensité reconnue de son engagement personnel en faveur de l’amélioration des conditions de travail seront des atouts indispensables au chantier majeur qui s’engage. Affirme le Ministère des Solidarités et de la Santé dans un communiqué de presse.

L’ancienne ministre du travail, qui a suscité de fortes polémiques et oppositions en portant la « loi Travail » en 2016 est toutefois considérée comme la candidate idéale pour cette mission. Grâce à son parcours professionnel au sein du Parti Socialiste et par conséquent à son importante connaissance du champ social, Myriam El Khomri semblerait avoir toutes les cartes en mains pour pouvoir mener à bien la tâche qui lui sera confiée.

Lire aussi : Plan métiers Grand Age : le SYNERPA et l’AD-PA saluent la mission de revalorisation des métiers du grand âge confiée à Myriam El Khomri


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut