Regard sur la SilverEco : Alain Franco, Professeur honoraire de Médecine Interne

Partager cet article

Dans le cadre de l’Annuaire national de la Silver économie 2018, SilverEco.fr a donné la parole à Alain Franco, Professeur honoraire de Médecine Interne et Gériatrie, Gérontologue (Nice, Grenoble), Ancien président de l’International Society for Gerontechnology et Ancien Président Fondateur du CNR-Santé (France Silver Eco) qui nous parle de la nécessité d’un changement de modèle économique de la santé vers la société.

L’Annuaire national de la Silver économie 2018 est édité sous le patronage du Ministère des Solidarités et de la Santé et du Ministère de l’Economie et des Finances.

La nécessité d’une action publique de santé globale urgente envers la population âgée

Alain FRANCOBien-vieillir, le domicile au centre du système de soins, une santé préservant la fonction au-delà d’une seule médecine curative et préventive des maladies, voilà la transition sanitaire en marche vers des paradigmes nouveaux sous la pression inédite des forces de la longévité.

Dans son rapport mondial de 2015, Ageing and Health, l’Organisation Mondiale de la Santé souligne qu’une action publique de santé globale envers la population âgée est urgente.

Elle requiert des changements fondamentaux, non seulement sur ce que nous faisons, mais aussi sur notre façon de penser la vieillesse. Ceci nécessite la transformation des systèmes de santé, au-delà des modèles curatifs basés sur la maladie, et en direction d’un soin intégré centré sur la personne âgée.

Un changement de modèle économique de la santé vers la société est donc nécessaire, du « Disease management » au « Case management ». Le Disease management, ou gestion par la maladie, représente le modèle économique actuellement dominant. C’est le modèle trop segmenté d’une médecine praticienne en spécialités d’exercices. Le Case management, ou gestion par cas, est plus adapté à la complexité des pathologies, à la prévention, et globalement au vieillissement de la population.

L’innovation n’est pas la recherche

On peut chercher seul. Mais pour innover il faut être plusieurs, complémentaires et subsidiaires : en associant les promoteurs de nouveauté, les utilisateurs conscients, et les implémentateurs économiques et sociaux.

Les Living Labs apparaissent comme un bon outil d’innovation en gérontechnologie, pour autant qu’ils ne passent pas sous la coupe des seuls organismes de recherche, beaucoup trop éloignés du marché. Les nouveautés foisonnent, telles que l’illustre bien l’objet de cet Annuaire SilverEco et le patient travail de Jérôme PIGNIEZ et son équipe.

La technologie est source de fructueux progrès en santé et en médecine. Après la e-Santé, la m-Santé potentialise (empowers) l’utilisateur citoyen et malade potentiel, selon un nouveau paradigme de santé cohérent avec les droits. Il aide aussi et surtout les aidants professionnels ou familiaux. Ces nouveautés rendent-elles pour autant service sans risque ? Il n’y a pas d’innovation médicale et sociale sans éthique. Il est évident que les services fondés sur les technologies de communication et de l’information soulèvent de réelles questions de droits fondamentaux pour la personne vieillissante, parfaitement argumentés par Rosa KORNFELD-MATTE dans son rapport aux Nations Unies du 21 juillet 2017.

La gérontechnologie contribue à l’innovation médicale, dans le cadre du paradigme fonctionnel en santé, ce qui implique une vigilance sur le respect de l’éthique et des droits fondamentaux exercés par les aînés.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


2 réflexions sur “Regard sur la SilverEco : Alain Franco, Professeur honoraire de Médecine Interne”

  1. Bravo , Monsieur le Professeur.
    Il est temps de continuer à pousser les choses même si il y a beaucoup de personnes qui font semblant et très peu qui bougent.
    A bientôt.
    Laurent
    Laurent Hirsch

  2. Merci Professeur Alain FRANCO pour votre travail, votre enseignement et générosité au service de l’humanité.
    vous donnez envie d’aimer la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut