Retour sur la projection-débat autour du documentaire « Vivre ensemble » sur le concept de la MARPA-école

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : RESIDENCES SERVICES SENIORS & HEBERGEMENT COLLECTIF

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : INTERGENERATIONNEL

filiere silver economie international festival 2024
Solutions pour bien vieillir
Partager cet article

Lundi 20 mai 2019, SilverEco s’est rendu à la soirée projection-débat présentée par la fédération nationale des MARPA et par la MSA et animée par Frédéric Serrière aux Ateliers Varan à Paris. A cette occasion, la MSA a mis en avant son réseau de résidence autonomie MARPA grâce à un documentaire portant sur l’initiative intergénérationnelle pour le bien vieillir de la MARPA-école puis échanger sur les solutions pouvant être proposées aux personnes âgées.

MARPA-école, un modèle de « Vivre ensemble » unique en France

Les MARPA (Maison d’Accueil Rurale pour Personnes Âgées) sont des résidences autonomie non médicalisées soutenues par la MSA. Elles offrent à leurs résidents des conditions de vie « comme à la maison » et permettent aux seniors de bénéficier d’un accompagnement personnalisé et d’un environnement convivial tout en gardant leur indépendance. Le réseau national MARPA comporte 200 établissements encadrés par 1 500 professionnels et accueil plus de 4 700 retraités.

Le documentaire « Vivre ensemble » présente la MARPA-école « Les 2 Aires », ouverte depuis le 1er septembre 2015 à Souvigny-de-Touraine, village de 380 habitants. Cette MARPA-école est le premier établissement intergénérationnel en France, il accueille à la fois une résidence pour les personnes âgées de plus de 60 ans composée de 24 logements et une école communale comprenant 53 enfants. Cet établissement est le fruit d’une initiative locale pour le bien vieillir. Il permet de lutter contre l’isolement et la solitude des seniors en créant du lien social entre des personnes âgées et des enfants âgés de 7 à 10 ans grâce au partage de moments conviviaux comme des repas ou des jeux.

Par les témoignages des enfants, des seniors et des professionnels de la structure, le reportage met l’accent sur la création du lien intergénérationnel résultant du « Vivre ensemble ». Il en ressort que le « Vivre ensemble » contribue indéniablement au bien vieillir et de ce fait, il serait un modèle à développer dans les années à venir.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut