Thermalisme : Les Thermes de Saujon proposent un répit pour les aidants

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : AIDANTS & AIDE AUX AIDANTS

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Trop souvent seuls face à leurs difficultés, les aidants ont besoin d’un répit psychologique pour se retrouver. Station référente dans la prise en charge des troubles anxieux, les Thermes de Saujon proposent à partir de 2020, un programme de cinq jours de répit pour les aidants dans le cadre de l’Ecole Thermale du Stress alliant soins thermaux et ateliers de Thérapie Cognitive et Comportementale.

D’après le baromètre des aidants de 2017, près de 11 millions de français, majoritairement des femmes, assistent au quotidien un proche malade, handicapé ou en situation de dépendance. 51% d’entre eux travaillent et 75% d’entre eux ont moins de 65 ans. Une charge, source de fatigue et de stress, exacerbée lorsque l’aidé et l’aidant habitent sous le même toit.

Cette aide familiale, humanisée et économiquement essentielle pour la société, entraîne chez l’aidant de nombreuses conséquences : stress induit, burn-out, surconsommation médicamenteuse, dépression d’épuisement et surmortalité. 38% déclarent vivre en situation d’anxiété chronique ; 32% présentent des troubles du sommeil et 30% des douleurs physiques…

Burnout - Dépression - Aidant

La prise de conscience de l’importance du développement de la dépendance et du risque croissant d’épuisement des aidants amène la société et la politique à proposer des adaptations pour cette problématique de santé, en forte croissance. Ainsi, de nombreux dispositifs sont en cours de mise en place pour favoriser l’aide aux aidants notamment un congé spécial indemnisé pour permettre des temps de pause et de répit.

Un tiers des aidants serait en souffrance

Les aidants sont souvent épuisés, stressés et souffrent d’états dépressifs, d’anxiété ou de troubles du sommeil, explique le Docteur Olivier Dubois, médecin psychiatre, directeur des Thermes de Saujon. On estime qu’un tiers des aidants en souffrent. Le problème est que ces personnes sont souvent dans la culpabilité de ne pas en faire assez et devant la sévérité de la maladie de leur proche, ne peuvent s’autoriser à être malade ou en situation de repos. Le programme établit en collaboration avec l’hôpital de la Pitié-Salpétrière, vise à permettre le répit des aidants, repérer leur signe de fragilité et trouver une attitude plus juste dans leur relation avec l’aidé.

Du répit pour les aidants

thermalisme - bien-être- santé

Depuis plusieurs années, les Thermes de Saujon et ses experts ont développé avec succès une prise en charge pluridisciplinaire globale et innovante qui, allie les bienfaits des soins thermaux et des ateliers psychoéducatifs (basés sur les techniques emotivo-cognitivo-comportementales).

Le nouveau stage « Le répit des aidants », créé par les Thermes de Saujon se déroule sur 5 jours.

Il prévoit de favoriser le repos, sans médicament.

Au programme, une prise en charge psychologique, des ateliers santé et des soins thermaux pour inviter le corps à se libérer des tensions et à lâcher-prise.

Ce stage vise à faire dans un premier temps un bilan du niveau de stress et d’épuisement des aidants, précise Juliette Garinot, psychologue en charge de l’encadrement du programme. Nous aidons aussi les aidants à prendre du recul, sortir du cercle vicieux de la culpabilité et de l’interdit de se faire du bien. L’objectif est de les amener au lâcher prise thérapeutique.

Thermalisme et thalassothérapie

Au programme

Matin

Ateliers en groupe abordant :

  • les maladies
  • la modification de la vie de couple et de la famille
  • la dépendance
  • les aides financières et techniques

Après midi

Des soins thermaux et de bien être spécifiques pour réduire l’anxiété, les tensions neuromusculaires et favoriser les lâcher-prise.

Dates

Du 29 juin au 4 juillet 2020, du 7 au 12 décembre 2020.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page