A New York, le restaurant Enoteca Maria n’emploie que des mamies aux fourneaux

A New York, le restaurant Enoteca Maria, situé à Staten Island, n’emploie que des grands-mères du monde entier en cuisine, les « nonnas » comme les appelle affectueusement Jody Scaravella, à l’initiative de ce concept.

Enoteca Maria restaurant à New York - 1

Source : Facebook Enoteca Maria

La cuisine du monde et de grand-mère à portée de main

L’idée du concept vient de la propre grand-mère de Jody Scaravella, le propriétaire du restaurant : « Je me rappelle qu’elle allait au marché tous les jours munie de son panier. Elle s’arrêtait au stand des fruits et légumes , et mordait dans un pêche ou goûtait une cerise, et si c’était bon, elle achetait, si ce n’était pas le cas, elle recrachait sur le sol avec une expression de dégoût. J’étais étonné que personne ne se fut jamais plaint de son comportement, mais après tout, tout le monde la connaissait ».

Partant du constat que la cuisine de nos grands-mères est un atout, Jody Scaravella a pris le parti de promouvoir la diversité de la cuisine. A ce titre, il emploie Hawa du Libéria, Zena de Syrie, Carmen d’Argentine, ou encore Teresa d’Italie…

Ces cuisinières du Enoteca Maria ne sont pas des professionnelles, mais elles ont un savoir-faire culinaire indiscutable et excellent dans la préparation de plats traditionnels.

Lire aussi : Emploi des seniors et services à domicile : le Groupe O2 recrute des « mamies nounous »

Les mamies-chefs du restaurant Enoteca Maria

Enoteca Maria restaurant à New York

Source : Enoteca Maria

A l’Enoteca Maria, exit les chefs cuisiniers étoilés, place aux grands-mères à la cuisine généreuse !

A l’origine, deux nonnas italiennes régalaient les clients de leurs plats traditionnels.

Aujourd’hui, elles sont au nombre de trente, venues des quatre coins du globe : Argentine, Algérie, France, Pologne, Israël, République Tchèque, Syrie, Biélorussie, Nigeria…

Lire aussi : Emploi : ces seniors qui ne veulent pas arrêter leur activité

Un concept qui replace les grands-mère au coeur de l’action

L’idée de Jody Scaravella est de régaler les clients chaque jour avec des menus variés. Il s’agit aussi de regrouper, au sein du restaurant, des personnes d’origines différentes, venues des quatre coins du monde.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cela fonctionne, puisque les tables du restaurant affichent complet du mercredi au dimanche avec des réservations en provenance d’Italie, d’Angleterre ou d’Australie.

Lire aussi : Wooln : une marque de tricot américaine qui n’emploie que des personnes âgées


Commenter

[Votre email ne sera pas publié ni diffusé - vous pouvez utiliser un pseudo dans le champ "name"]
[Les commentaires sont en DoFollow et modérés]

*


SilverEco ® - Gérontechnologie ®
© 2008-2017 ONMEDIO - Tous droits réservés

Numéro ISSN : 2276-0393
Silvereco.fr est un media d'information édité par ON-MEDIO sous la direction de Jérôme PIGNIEZ.
L’objectif du portail national de la silver économie est de dresser un panorama complet des actualités de la Silver économie et de référencer les acteurs en France de la Silver Eco, ainsi que leurs offres de produits et services.


FERMER
CLOSE