Les jeux vidéos plus efficaces que les médicaments dans le traitement de la dépression des personnes âgées

Selon une étude menée par une équipe sino-américaine et publiée dans la revue Nature Communications les jeux vidéos pourraient réduire la dépression chez les sujets âgés.

En effet les résultats des essais cliniques menés par le groupe de chercheurs ont montré qu’un groupe de personnes âgées de 60 à 89 ans, sur lesquels les antidépresseurs n’ont pas eu d’effets positifs,  ont vu leur état s’améliorer après avoir passé du temps à jouer à des jeux vidéos développées pour améliorer les aptitudes du cerveau.

Les jeux vidéos permettent de lutter contre la dépression des âgésPersonne âgée profil

Une nouvelle étude conjointement menée par 6 chercheurs chinois et américains révèle que certains jeux vidéos auraient un effet positif sur les patient âgés dépressifs, y compris ceux sur lesquels les traitements médicamenteux ne fonctionnent pas.

Partant d’une théorie selon laquelle les jeux vidéos, grâce à une pratique régulière, permettent d’améliorer les capacités cognitives des personnes âgées, les chercheurs ont mis au point un programme pour lutter contre la dépression au moyen de jeux vidéos.

Cette théorie s’appuie sur des études antérieures qui ont montré que le déclin des capacités cognitives et intellectuelles entrainerait une moins bonne réceptivité aux antidépresseurs.

« Malgré d’importants progrès, les traitements antidépresseurs classiques laissent de nombreuses personnes âgées déprimé et la souffrance », souligne l’étude. En effet les chercheurs ont montré que les médicaments n’agissent souvent pas assez rapidement sur les personnes âgées et que leurs effets sont moindres.

Pour cette étude, les chercheurs ont soumis 11 participants à des séances de jeux vidéos durant quatre semaines. Au terme du programme les fonctions cérébrales des participants ont été testés ainsi que leur niveau de dépression.

jeux vidéosLes résultats ont ensuite été comparés à ceux d’un groupe de 33 personnes âgées à qui avait été administré un antidépresseur (escitalopram), au lieu d’un traitement par les jeux vidéos.

Les conclusions montrent que le programme s’appuyant sur le recours aux jeux vidéos « améliore les fonctions exécutives du cerveau et sa réceptivité, plus que l’escitalopram« . Ces fonctions sont liées aux capacités de raisonnement utilisées dans la planification et l’organisation du comportement et le déclin de ces capacités est en lien avec la dépression chez les personnes âgées.

Les chercheurs notent toutefois que bien que les résultats sont prometteurs, l’étude a été réalisée à petite échelle.


Commenter

[Votre email ne sera pas publié ni diffusé - vous pouvez utiliser un pseudo dans le champ "name"]
[Les commentaires sont en DoFollow et modérés]

*


SilverEco ® - Gérontechnologie ®
© 2008-2015 ONMEDIO - Tous droits réservés

Numéro ISSN : 2276-0393
Silvereco.fr est un media d'information édité par ON-MEDIO sous la direction de Jérôme PIGNIEZ.
L’objectif du portail national de la silver économie est de dresser un panorama complet des actualités de la Silver économie et de référencer les acteurs en France de la Silver Eco, ainsi que leurs offres de produits et services.


FERMER
CLOSE