ExoStim : l’application qui réinvente la prévention cognitive et le bien-vieillir des seniors

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : LOISIRS & CULTURE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

L’application ExoStim, véritable coach cérébral des seniors connectés débarque sur le marché de la prévention du Bien Vieillir. Disponible sur les stores IOS et Android dès maintenant, elle révolutionne la stimulation cérébrale tant pour les particuliers que pour les professionnels de santé, en permettant d’évaluer et d’entraîner ses fonctions cognitives facilement depuis chez soi.

ExoStim : travailler sa mémoire de façon ludique

Une interface simple et ludique qui facilite la prise en charge cognitive pour les professionnels de santé et renforce l’autonomie des seniors. Ainsi, ExoStim propose à chaque retraité de mettre en place une routine cérébrale indispensable au Bien Vieillir. Avec l’âge, il est fréquent d’avoir quelques oublis : ne plus trouver ses lunettes, avoir du mal à se rappeler d’un nom, oublier son ordonnance lorsqu’on arrive à la pharmacie ou bien perdre le fil d’une conversation. ExoStim permet de manière innovante, grâce à un entraînement cérébral complet, de limiter ces oublis et renforcer sa mémoire.

Agir pour le Bien Vieillir, voilà la genèse du projet ExoStim. À l’origine, Lionel Lamothe, ergothérapeute, constate des difficultés dans la prise en charge cognitive des patients seniors. Il s’interroge et imagine un outil numérique pour pallier à cela. C’est ainsi que le premier ExoStim voit le jour et est commercialisé en 2017 dans les établissements spécialisés comme les EHPAD et résidences autonomies.

Au-delà de l’engouement connu en EHPAD, nous avons senti qu’il y avait un réel enjeu de prévention du Bien Vieillir auprès des seniors autonomes, ceux qui veulent rester le plus longtemps chez eux, avec toute leur tête. En effet, 1 personne sur 3 de plus de 65 ans se plaint de sa mémoire et 1 français sur 2 est inquiet de son propre vieillissement.  Les accompagner avec un outil innovant qui les rassure et permet de repousser le déclin cognitif était notre souhait.

Lionel LAMOTHE, Fondateur d’ExoStim

Des jeux et exercices pour tous

Après 3 ans de développement, la nouvelle version d’ExoStim s’ouvre au retraités et pré-retraités à domicile. Téléchargeable sur smartphone et tablette, IOS et Android, elle propose une vingtaine de jeux sur 10 niveaux de difficultés, avec la possibilité de réaliser des entraînements totalement personnalisés. 3 formules d’abonnements (mensuel, trimestriel et annuel) sont possibles.

Alors que d’autres applications et jeux de mémoire comme les sudokus et mots croisés font travailler moins de 10 fonctions cognitives, ExoStim en stimule 31 à travers ses jeux. La force réside dans son évaluation gratuite qui permet à chacun de réaliser son check-up facilement chez soi et obtenir son profil cognitif. Celle-ci a fait l’objet d’une étude menée avec le Laboratoire des Neurosciences cognitives, dirigé par Béatrice Alescio-Lautier, sous la tutelle du CNRS et Aix Marseille Université. Elle a permis d’obtenir un référentiel grâce à la normalisation des résultats de plus de 3500 participants, tout cela dans le but de valoriser la Recherche scientifique au profit de la communauté.

ExoStim peut être utilisé seul en autonomie, ou accompagné d’un aidant familial ou professionnel, avec notamment pour ceux qui le souhaitent, la possibilité d’inviter un professionnel de santé. Celui-ci peut suivre et préconiser des entraînements à son bénéficiaire et ainsi faciliter sa prise en charge cognitive. ExoStim permet ainsi de réinventer et donner un autre sens aux professions de soin et d’aide à la personne.

L’entreprise souhaite faire de la prévention cognitive l’enjeu majeur et la préoccupation centrale du Bien Vieillir pour les aînés. L’ambition : ramener de l’humain et de la valeur dans les métiers du soin, favoriser l’autonomie et faire de la stimulation cérébrale la clé de voûte du vieillissement en bonne santé.

ExoStim est dès à présent disponible sur les stores et téléchargeable par tous.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut