Coronavirus / Haut-Rhin : Le Réseau APA mobilisé pour assurer la continuité de service

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SERVICES A LA PERSONNE

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SANTE & E-SANTE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Ils étaient nombreux à avoir mis une croix sur leur week-end : les salariés administratifs haut-rhinois du Réseau APA se sont mobilisés samedi et dimanche pour anticiper l’absence des intervenants à domicile qui n’ont pas d’autre choix que de garder leurs enfants à domicile. Toutes les écoles sont en effet fermées dans le département, afin de limiter la propagation du coronavirus.

Notre cellule de crise pour gérer l’épidémie s’est mise en place en février déjà. Mais l’annonce de fermeture des écoles a dû nous réunir en urgence vendredi, pour gérer la logique pénurie de personnel, massive, sur les 2 prochaines semaines. explique Matthieu DOMAS, directeur général du Réseau APA.

Lui aussi mobilisé, il a accompagné ses équipes au siège, ce samedi et dimanche pour préparer la continuité de service. Grâce aux smartphones professionnels et à APALIEN, le réseau social interne du Réseau APA, les absences des salariées-mères ont été très vite recensées.

Pour la semaine à venir, nous avons comptabilisé 75 salariés absents pour APAMAD et l’ASAME, précise Patricia ELLEMAUD, responsable du service d’aide et d’accompagnement à domicile d’APAMAD.

La tâche la plus délicate était alors d’organiser l’ensemble de ces remplacements afin d’assurer une continuité de service auprès de ceux qui en ont le plus besoin. Et surtout, d’appeler tous les bénéficiaires concernés pour les tenir informés. Pour le service de soins infirmiers à domicile, 7 salariés ont dû être remplacés, mais les tournées mulhousiennes ont réussi à s’organiser pour conserver la totalité de la programmation d’interventions.

Quand la solidarité s’en mêle

Habitués à se mobiliser pour la population, lors des canicules par exemple, les salariés et bénévoles du Réseau APA ont dégainé leur plus grande force : la solidarité. Des salariés administratifs sont venus prêter mains fortes à l’astreinte du week-end pour effectuer tous les remplacements, les responsables des services ont ajusté leur Plan de Continuité d’Activité, les directeurs étaient sur le pont, les bénévoles affichaient leur disponibilité pour épauler, et en particulier, les aides à domicile, auxiliaires de vie, aides-soignants et tout le personnel aidant, se sont organisés pour assurer la continuité de service maximale auprès des bénéficiaires, compte tenu de la situation. Certains se sont proposés spontanément sur leurs jours de repos, d’autres acceptent de faire plus d’heures exceptionnellement ou encore font leur maximum pour trouver des solutions de garde alternatives pour venir travailler malgré tout.

Les associations membres du Réseau APA sont solidaires entre elles également : Notre anticipation et notre mobilisation ont été appréciées et même félicitées, alors que j’appelais nos bénéficiaires parfois pour annuler une aide au ménage et ainsi permettre d’assurer une intervention essentielle auprès des plus fragiles. explique Nathalie REIBEL, responsable opérationnelle de DSHA (membre du Réseau APA) venue pour aider à gérer les remplacements d’APAMAD.

La situation est loin d’être simple pour gérer les interventions d’aide à domicile, et peut encore évoluer selon de nouvelles décisions gouvernementales. Malgré cela, le Réseau APA, composé d’associations à but non lucratifs et reconnues de mission d’utilité publique, compte toujours mettre sa solidarité et son professionnalisme au service de la population.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page