Quand le multimédia devient outil thérapeutique

filiere silver economie international festival 2024
Solutions pour bien vieillir
Partager cet article

Vidéo-projecteurs, Internet et consoles de jeux font leur entrée dans les hôpitaux, les EHPAD, les salles de rééducation. Beaucoup d’articles fleurissent dans les magazines spécialisés ou sur la toile, notamment à propos de l’utilisation de la console de jeux Wii de Nintendo®. Petite revue de littérature sur le sujet qui nous permettra d’apprécier l’ampleur de ce phénomène et de mesurer un avenir… prometteur !

Wii, la rééducation par le jeu !

Voici donc une innovation multimédia détournée de son objet premier par les ergothérapeutes, dont les bénéfices pour la santé restent encore à déterminer, selon Mathieu Rached, chroniqueur sur le site Internet www.ecrans.fr (Libération). On parle déjà de Wii-thérapie, et de Wii-rééducation outre-atlantique et outre-manche et celle-ci fait même l’objet de recherches cliniques.

En attendant, de plus en plus d’établissements s’équipent désormais de cette console. La diversité des jeux offre un aspect attrayant, mais on s’intéressera de plus près aux fonctions sollicitées : équilibre, coordination manuelle, force motrice, coordination oculomanuelle, stimulation cognitive…  Par ailleurs, ce support suscite de la curiosité chez nos aînés et présente un intérêt « social » car il crée du lien entre résidents, mais aussi entre générations.

« Quel plaisir pour eux de savoir qu’ils peuvent découvrir les jeux que manipulent leurs enfants ou petits enfants ». Dans cet établissement une réelle dynamique s’est mise en place : « Les personnes se prennent au jeu et reviennent chaque semaine un peu plus motivées pour s’affronter à d’autres résidents. La présence de plusieurs équipes crée une émulation et là aussi tout le monde y trouve son compte. « Qui veut gagner des millions » a fait des adeptes avec un fonctionnement par équipe » témoigne Isabelle, ergothérapeute.

« La projection sur grand écran, dans une salle spacieuse donne presque corps au sport pratiqué et le réalisme aide sans doute à donner de l’intérêt à ces activités ». Les mouvements à réaliser restent simples et ne demandent pas la même précision que dans la réalité, les notions de force, d’amplitude, de dextérité sont modifiés mais pour des personnes moins toniques et parfois plus ralenties, des jeux communs (bowling, tennis) deviennent ainsi accessibles. « Je fais des activités de groupe et nous utilisons la Wii dans une EHPAD notamment les sports et « Cérébrale Académie ». Chacun peut participer oralement. L’intérêt réside dans la manipulation de la manette qui s’avère moins complexe que pour d’autres consoles de jeux. Pour habituer les résidents à la manipulation de la manette Wii (Wiimote), le jeu de bowling en mode entraînement semble le mieux adapté, mais j’utilise également le jeu « Cérébrale Académie en mode « streching » et je choisis des exercices simples, par exemple : crever les ballons dans l’ordre croissant. Pour le reste lorsque les résidents n’arrivent pas à diriger la manette, je manipule selon leurs réponses. C’est un support comme un autre pour stimuler la mémoire, cependant les résidents l’apprécient. L’utilisation d’un écran de télé de grande dimension ou d’un vidéo projecteur permet d’intégrer des résidents malvoyants à l’activité. »


Pourtant « certains d’entre eux, intéressés par l’aspect « nouveau » de cette activité se sont vite lassés et repartaient rapidement de la pièce … » a constaté une ergothérapeute. Il est vrai qu’une approche particulière est nécessaire pour les familiariser avec cet outil, qui malgré tout demande un temps d’adaptation et de prise en main… Parfois, cet apprentissage peu décourager les personnes : « Nous avions une installation avec écran et vidéo projecteur relié à la console que nous avons eu pour un essai de 10 jours au sein de notre EHPAD. Les jeux fournis nous ont permis d’essayer « Wii sport », « Wii Fit », « Cérébrale Académie » et « Qui veut gagner des Millions ». Seulement, nous n’avons pas trouvé cet essai très concluant : difficulté pour les résidents à comprendre le fonctionnement et lenteur d’exécution ont vraiment gêné l’investissement pour cette activité »

La Wii est entrée également dans des centres pour enfants et adultes. Parmi la montagne d’articles sur le sujet, on peut lire aussi que la console a même été utilisée pour rééduquer des personnes atteintes de brûlures.

Selon Michel Aimonetti, Directeur d’établissement dans l’Hérault, les bénéfices de la Wii sont multiples :
sur le plan physique : s’amuser en faisant des exercices physiques et de coordination adaptés à leurs capacités ;
sur le plan cognitif : stimuler leur mémoire, leur logique, leurs capacités cognitives avec le programme « Cérébrale académie » ;
sur le plan social : permettre des jeux en équipe ou individuels, dans un partenariat d’apprentissage avec des jeunes ;
sur le plan psychologique : estime de soi et bonheur de jeunesse retrouvés.

L’article de M. Rached nous révèle que le centre de rééducation de Berck (Pas-de-Calais) a prévu de mettre la Wii au programme de son plan d’équipement de l’année prochaine. L’idée lui a été soufflée par une étudiante stagiaire qui a fait de ce nouvel outil de « soutien thérapeutique » son sujet de mémoire…

« Wii outil paramédical ? Nintendo semble surpris de l’appropriation de son rejeton par des ergothérapeutes. De fait, il n’existe à ce jour aucune étude permettant d’évaluer les bénéfices santé de la console ». Du coup on lui prédit « un grand avenir » au domicile des patients, avec un grand projet d’étude sur la convalescence Wii-assistée. Ce sont les ingénieurs de l’Université du Minnesota qui seront en charge de  « tester scientifiquement » les effets du tennis, du bowling et de la boxe de salon…

Mais encore…

L’utilisation d’autres supports mutlimédia se développe au sein des structures médico-sociales. Dans l’établissement où exerce Geneviève, ergothérapeute, l’animateur a également mis en place un atelier de communication par Internet. « Certains résidents dont les enfants résident loin d’eux voire même à l’étranger, sont très contents de pouvoir dialoguer en direct avec eux par Webcam interposée. Un homme en pleine déprime après le départ de sa fille pour l’Argentine a enfin retrouvé le goût de vivre, le jour où il a pu la voir sur l’écran et parler avec elle comme si elle était prés de lui. Depuis, chaque semaine, des créneaux horaires ont été fixé (en fonction de la disponibilité des uns et des autres) et ils savent qu’ils peuvent communiquer à ces moments là. »

Isabelle HYNAUX
(Association Nationale Française des Ergothérapeutes)

Sources :
– Génération Nouvelles Technologies (2008). La Wii utilisée pour rééduquer les victimes de brûlures, disponible sur http://www.generation-nt.com/wii-traitement-reeducation-brulures-blessures-actualite-68832.html
– Hynaux I. (2008). Le monde de l’ergothérapie, n° 7, Editions SOLAL, pp. 31-34
РInformationHospitali̬re.com (2008). Les ergoth̩rapeutes utilisent le jeu Wii dans une ̩tude sur le Parkinson, disponible sur www.informationhospitaliere.com/actualite-11634-ergotherapeutes-jeu-wii-etude-parkinson.html
– L’atelier BNP Paribas (2008). La Wii Fit est une thérapie de rééducation comme les autres, disponible sur www.atelier.fr/sante/10/06062008/wii-therapie-hopital-36656-.html
– Rached M. (2008). Wii à la rééducation par le sport, Les écrans (Libération) disponible sur http://www.ecrans.fr/Wii-a-la-reeducation-par-le-sport,4018.html
– Reportage sur la console Wii dans un établissements pour personnes âgées de l’Hérault, disponible sur http://www.dailymotion.com/video/x4o3ro_six-reportage-wii_videogames
– Rialle V. (2007). « Technologies nouvelles susceptibles d’améliorer les pratiques gérontologiques et la vie quotidienne des malades âgés et de leur famille », disponible sur http://www.cgti.org/rapports/rapports-2007/rapport-Rialle.pdf


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut