François HOLLANDE et le Cinquième risque

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : CINQUIEME RISQUE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Interrogé par EHPA Presse pour Le Mensuel des Maisons de Retraite et le Journal du Domicile & des services à la personne, François Hollande répond à la question « Le 5e risque a-t-il un avenir ? »

La réponse de François Hollande

Je veux m’attacher à la mise en place d’une réforme durable du soutien à la perte d’autonomie. Le grand âge représente un risque nouveau, qu’il nous faut assumer à partir des principes de notre système de protection sociale de solidarité, de justice et d’efficacité.

C’est pour cette raison que je souhaite qu’une contribution de solidarité nationale permette une prise en charge pérenne et solidaire de la perte d’autonomie. Je veux également que la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie constitue un socle puissant aux pouvoirs élargis permettant, en relation constante avec les conseils généraux, d’impulser une politique contractuelle entre tous les acteurs. Je souhaite enfin que nous puissions améliorer l’accès à l’information et au conseil pour les usagers et les familles en créant pour les personnesâgées le « guichet unique » qui a été créé pour les personnes en situation de handicap. Ce que permettra la transformation des MDPH en Maisons Départementales de l’Autonomie.

La gauche a été à l’origine, voici 10 ans, d’un progrès considérable avec la création de l’APA. La gauche sera de nouveau au rendez-vous pour franchir une nouvelle étape.

> Voir les réponses des autres candidats à l’élection présidentielle à propos du cinquième risque.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page