Le point sur le rapport de Myriam El Khomri sur l’attractivité des métiers du grand âge et de l’autonomie

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : POLITIQUE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Myriam El Khomri et son équipe ont remis ce 29 octobre 2019 à Agnès Buzyn le rapport de la mission sur l’attractivité des métiers du grand âge et de l’autonomie.

Les évolutions démographiques des 20 prochaines années imposent de restaurer l’attractivité des métiers d’avenir que constituent les métiers du grand âge et de l’autonomie. Le rapport El Khomri dresse des constats essentiels sur la valorisation des métiers, la formation et la qualité de vie au travail des professionnels intervenant à domicile et en établissement.

Les principales mesures

Axe 1 : Assurer de meilleures conditions d’emploi et de rémunération

  • Ouvrir 18 500 postes supplémentaires par an d’ici à fin 2024
  • Remettre à niveau au plus tard au 1er janvier 2021 les rémunérations inférieures au SMIC dans les grilles des conventions collectives à domicile
  • Négocier une offre nationale compétitive pour équiper les accompagnants à domicile de véhicules propres

Axe 2 : Donner une priorité forte à la réduction de la sinistralité et à l’amélioration de la qualité de vie au travail

  • Porter dans le cadre de la branche AT-MP de l’assurance-maladie un programme national de lutte contre la sinistralité, ciblé sur ces métiers
  • Imposer 4h de temps collectifs par mois d’équipe à domicile et en EHPAD

Axe 3 : Moderniser les formations et changer l’image des métiers

  • Supprimer le concours d’aide-soignant pour la formation initiale et l’apprentissage et assurer l’inscription dans les centres de formation via Parcoursup pour la formation initiale
  • Garantir systématiquement la gratuité de la formation, hors frais d’inscription, quelle que soit la situation du candidat
  • Réduire drastiquement l’éventail des diplômes reconnus dans le champ de l’accompagnement des personnes en perte d’autonomie
  • Porter à 10 % la part des diplômes d’aide-soignant et d’accompagnant éducatif et social obtenus par la voie de l’alternance
  • Porter à 25% la part des diplômes délivrés chaque année dans le cadre de la VAE en privilégiant la VAE collective
  • Permettre à tous les professionnels exerçant auprès des personnes en perte d’autonomie d’accéder à une formation spécifique en gérontologie
  • Lancer une campagne nationale de communication pour changer le regard de la société sur les personnes âgées et les métiers du grand âge
https://www.facebook.com/MinSoliSante/videos/2461078747343366/

Axe 4 : Innover pour transformer les organisations

  • Soutenir et évaluer les démarches innovantes dans le champ de l’organisation du travail
  • Reconnaître l’intérêt de la pratique avancée en gérontologie et soutenir son développement

Axe 5 : Garantir la mobilisation et la coordination des acteurs et des financements au niveau national et dans les territoires

  • Créer une plateforme départementale des métiers du grand âge chargée de mettre en oeuvre un guichet unique de sécurisation des recrutements
  • Assurer la mobilisation des financements nationaux nécessaires à la mise en place des actions

Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut