Nomination de Paul CASTEL, directeur par intérim de l’ANESM

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SANTE & E-SANTE

filiere silver economie international festival 2024
Solutions pour bien vieillir
Partager cet article

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée des Personnes handicapées, ont nommé Paul CASTEL, directeur par intérim de l’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux (ANESM).

bientraitance anesm

Paul CASTEL directeur par intérim de l’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux

L’intégration de l’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM) au sein de la Haute autorité de santé (HAS) est prévue par l’article 72 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2018.

Cette intégration poursuit un double objectif : pérennisation de la politique nationale d’évaluation et d’amélioration de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS) et développement d’une politique de la qualité transversale aux secteurs sanitaire, social et médico-social. Elle sera effective à compter du 1er avril 2018.

Afin d’accompagner la transition entre les deux agences jusqu’en avril prochain, un arrêté du 19 février 2018, nomme Monsieur Paul CASTEL directeur par intérim de l’Agence.

Lire aussi : Accueil des personnes atteintes d’une maladie neurodégénérative en PASA : les recommandations de l’ANESM

Missions de Paul Castel

Monsieur Paul CASTEL aura pour mission de préparer, en lien avec la HAS, le transfert des missions, des activités et des outils développés par l’Agence afin de garantir la continuité des travaux dans le domaine de l’évaluation et de l’amélioration de la qualité des ESSMS. Il sera également chargé de garantir la qualité du dialogue social, en accompagnant les agents et en leur assurant des conditions de transfert permettant une transition sereine.

Il succède à Monsieur Didier CHARLANNE « dont l’investissement et la qualité du travail à la tête de l’Agence, depuis sa création, doivent être salués. Outre les nombreuses recommandations de bonnes pratiques qui ont été publiées par l’ANESM et ont permis au secteur social et médico-social de s’approprier davantage la problématique de la qualité, il a également veillé à ce que l’Agence mène à bien l’ensemble de ses autres missions : habilitation des organismes chargés des évaluations externes des établissements et services et évaluation externe de 30.000 ESSMS en vue du renouvellement de leur autorisation ».

Source : communiqué du Gouvernement

Lire aussi : Accueil des personnes atteintes d’une maladie neurodégénérative en UHR : les recommandations de l’ANESM


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut