Pascale Boistard a reçu la FESP pour un point d’étape sur l’application de la loi

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SERVICES A LA PERSONNE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Près d’un an après la mise en œuvre de la loi d’Adaptation de la société au vieillissement (ASV), la Fesp a été reçue par Pascale Boistard, Secrétaire d’État auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie, dans l’objectif de faire un point sur la mise en œuvre de la loi sur les territoires.

logofesp

 

Rencontre entre Pascale Boistard et la FESP

La Fédération du service aux particuliers, menée par Guillaume Staub et Magali Amrani, a été reçue par Pascale Boistard le 12 décembre 2016, dans les locaux du ministère à Paris.

Alertée mi-novembre lors de sa visite sur le stand de la fédération à l’occasion du Salon des services à la personne, Pascale Boistard « avait accepté le principe d’un échange urgent et approfondi sur les situations de blocages vécues par les structures d’aide à domicile dans la majeure partie des départements », précise le communiqué.

Lire aussi : La Fesp dénonce une obstination incompréhensible du conseil départemental de la Somme

Appel à une action concrète et déterminée

Pascale-BoistardA l’issue de l’entretien, la Fesp a tenu à remercier Pascale Boistard pour son écoute qu’elle a jugé « attentive » et la teneur des échanges qualifiés de constructifs, notamment sur la nécessité d’approfondir le dialogue entre les différentes autorités publiques concernées, ministères et représentants de l’Etat sur les territoires et conseils départementaux.

La fédération appelle à « une action concrète et déterminée des pouvoirs publics face à l’extrême hétérogénéité de l’interprétation de la loi par les départements et aux options illégales de certains d’entre eux ». La Fesp souligne également la nécessité pour les conseils départementaux « de ne pas bloquer la capacité d’innovation et la dynamique de mutualisation de tout un secteur répondant au défi de la prise en charge de la dépendance en France ».

La fédération rappelle enfin sa détermination à défendre les droits tant des personnes âgées que des structures présentant toutes les garanties objectives de qualité du service délivré.

Lire aussi : La FESP se félicite de la saisine du Conseil constitutionnel relative à la loi Travail


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page