Suite à la publication du Livre vert sur le vieillissement, la Commission européenne lance une consultation publique

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : POLITIQUE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Le 27 janvier 2021, la Commission européenne publiait son Livre vert sur le vieillissement. A travers cet ouvrage, l’objectif est d’exposer les enjeux qui attendent la société européenne dans les années à venir. Parce qu’il est important de comprendre les enjeux liés au vieillissement et d’agir pour le monde de demain, une consultation publique est ouverte jusqu’au 21 avril 2021.

L’espérance de vie de la population européenne a augmenté de dix ans depuis les années 70. Une bonne nouvelle pour les européens, qui demande cependant une certaine adaptation de la société. En effet, pour réussir le défi du vieillissement il est important d’appréhender les enjeux qui sont liés. Les résultats de la cette consultation, proposée par la Commission européenne, permettront de cerner les besoins des personnes, de leurs régions et communautés. Par la suite, l’Institution examinera les mesures qui peuvent être appliquées.

Poser des fondations solides pour répondre aux défis du vieillissement

Employeur - Job - Travail - Salariés aidants

Le Livre vert « vieillissement » de la Commission Européenne est divisé en quatre parties qui abordent les axes principaux à développer dans le domaine de la transition démographique. La première partie propose une stratégie de vieillissement actif et en bonne santé. Pour cela, la Commission européenne souhaite promouvoir, dès le plus jeune âge, l’apprentissage et faciliter l’accès à l’éducation peut importe la densité de population des zones.

Ainsi, avec une population vieillissante mais formée et active, les enjeux sociaux et économiques peuvent avoir une connotation positive sur l’évolution globale et commune de la société. De plus, sur ce principe, les actifs en âge de retraite pourront, à leur tour, transmettre leur savoir et créer un véritable écosystème.

Valoriser l’emploi et en tirer le meilleur parti

Si l’espérance de vie augmente, le pourcentage de la population en âge de travailler décroît. C’est pourquoi, la Commission européenne encourage les Etats membres à adopter des politiques publiques qui rendent le marché du travail plus attractif et plus simple d’accès. Sont notamment ciblés, les femmes, les personnes issues de l’immigration, celles en situation de handicap et les travailleurs plus âgés.

Lire aussi : Vieillissement de la population en Europe : la Commission européenne publie son livre vert

Comprendre les défis et les opportunités en matière de retraite

Pour comprendre le défi de le retraite, il est important de discerner les trois points majeurs qui seront décisifs dans les années à venir.

  • Encourager les seniors à rester actifs (bénévolat, apprentissage intergénérationnel, mobilité active et sportive…)
  • Adopter des mesures pour limiter les risques de pauvreté chez les retraités
  • Prendre en compte la logique de répartition et d’équité des systèmes de retraite. Par exemple, pour garantir une pension adéquate aux personnes ayant effectué des activités non rémunérées, tels que des soins à la personne, pendant une grande partie de leur vie active.

Transition démographique en action : des besoins qui augmentent

EHPAD - Maison de retraite - Café

Enfin, le vieillissement de la population signifie également un besoin croissant au niveau des soins. Il est nécessaire d’élargir et de faciliter l’accès aux soins de longue durée. Et le challenge est de taille ! Effectivement, en 2016, 19,5 millions d’européens avaient besoin de ce type de soins. En 2050, ils seront plus de 30,5 millions.

Consciente de cette réalité, la Commission européenne encourage les Etats à augmenter le nombre d’infrastructures qui sont en capacité d’accueillir les patients en soins de longue durée. De plus, il est aussi important de former davantage de professionnels dans ce domaine pour permettre un accès au soins de qualité et abordable. La facilitation de la mobilité transfrontières du personnel médical pourrait être une clé face à ce défi.

Un consultation publique ouverture jusqu’au 21 avril 2021

Parce que le monde de demain est un monde que l’on bâti ensemble, la Commission européenne encourage toutes les personnes intéressées à prendre part à la consultation publique. Elle est organisée en 17 questions successives qui sont issues des différents sujets abordés dans le livre vert. L’objectif est de recueillir le plus d’avis constructifs afin de trouver des solutions adaptées à la population européenne.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page