À 25 ans, elle s’engagent pour la santé des femmes de plus de 50 ans !

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SANTE & E-SANTE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Jane Douat, Hahyeon Park et Mathilde Nême, aujourd’hui respectivement 25, 27 et 25 ans, ont imaginé Omena, la 1ère application de santé digitale qui accompagne les femmes pendant leur ménopause. Diplômées d’HEC Paris et Telecom Paristech ces trois millennials, ont décidé d’adresser à leurs aînées un solution numérique dédiée à la ménopause.

Alors qu’elles font connaissance il y a un an sur les bancs d’HEC en master Entrepreneuriat, Jane Mathilde et Hahyeon cherchent un projet ambitieux, féministe et inspirant à partager ensemble.

Personnellement engagées pour les femmes et passionnées par la santé, la santé féminine s’est vite imposée comme une évidence.

Hahyeon Park

Règles, syndrome prémenstruel, fertilité, suivi de grossesse, cancer du sein sont des sujets et problématiques déjà adressées par de nombreuses entreprises. La ménopause brille malheureusement par son absence dans l’écosystème startup. La graine est plantée, l’idée grandit, il est urgent d’améliorer le système de santé et d’agir pour que la ménopause ne soit plus un tabou.

1ère solution de santé digitale 100% dédiée à la ménopause

Mathilde, Jane et Hahyeon interviewent plusieurs centaines de femmes pour recueillir leurs expériences. Pour une partie d’entre elles, la ménopause est un véritable chemin de croix, pour d’autres un moment un peu désagréable qu’elles abordent avec flegme.

Malgré les symptômes ressentis, les médecins de famille ne sont pas formés ou pas intéressés par le sujet pour les conseiller. Les traitements comme, les compléments alimentaires, semblent inefficaces, d’autres alternatives contraignantes et le traitement hormonal, certes efficace, fait peur aux patientes et est contre-indiqué dans certains cas, sans vraiment être informé sur lesquels.

Jane Douat, Hahyeon Park et Mathilde Nême – co-fondatrices d’Omena

Pour les trois jeunes femmes, l’évidence se dessine. Omena, 1ère solution de santé digitale 100% dédiée à la ménopause, trouve tout son sens !

Depuis son lancement début 2021, Jane, Hahyeon et Mathilde ont continué d’affiner l’offre Omena et ce grâce aux 17 000 utilisatrices de l’application mais également grâce aux expertes médicales et bien-être avec lesquelles elles travaillent au quotidien. Un mix de générations qui permet de nourrir quotidiennement l’ambition d’Omena afin que l’application puisse répondre au mieux aux besoins de sa communauté.

Un développement intergénérationnel

Afin de les accompagner dans le développement de l’entreprise et d’un service véritablement utile aux femmes les trois co-fondatrices travaillent au quotidien avec vingt femmes qui suivent l’aventure Omena depuis ses débuts et la nourrissent de leurs expériences, besoins et attentes.

Dès que nous avons un doute sur un visuel ou la taille d’un bouton dans l’application, nous leur demandons leur avis et elles nous répondent en quelques minutes. Un vrai travail de co-construction qui nous a permis de développer un outil qui répond véritablement aux attentes des femmes.

Jane Douat

Certaines fonctionnalités ont également été désignées avec la communauté Omena. C’est le cas du tracking de symptômes. Les utilisatrices ont exprimé le besoin de pouvoir notifier leurs symptômes dans l’application afin de suivre leur évolution et ainsi nourrir leurs échanges avec leur médecin. L’application a alors été enrichie de ce nouvel outil qui est d’ailleurs utilisé par plus de 50% d’utilisatrices.

Seules nous nous serions peut être contentées d’une approche très pragmatique de la ménopause. Le travail en synergie avec notre communauté et des professionnels de santé expérimentés tous plus âgés que nous nous ont permis d’imaginer un service abouti et cohérent. Le mix de génération est un vrai atout pour nous. Et nous pensons que c’est ce qui va permettre à Omena de s’affirmer comme le parcours de soin de référence de la ménopause.

Mathilde Nême

Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut