« Android pour débutants », quand l’éducation du consommateur senior devient facteur de conquête d’un marché

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Dans un univers luxuriant d’applications servant à tous, à tout – et parfois tellement à rien – comment se repérer et comment utiliser au mieux cet éventail de services sans cesse renouvelé? C’est pour donner du sens à cette surabondance qu’Android a décidé via sa plateforme ANDROIDPIT d’éduquer les consommateurs… et surtout de se mettre à la portée de consommateurs potentiels.

android-pit

AndroidPIT : Donner du sens, des repères

Donner du sens à un marché, des repères à de nouveaux utilisateurs voila pourquoi Android lance « Android pour les débutants » sur sa plateforme utilisateurs ANDROIDPIT, ou le B-A-BA de la jungle des applications, smartphones et autres tablettes.

C’est donc l’idée défendue par Android pour proposer sur sa plate-forme un guide d’utilisation de ces nouvelles technologies à destination de ceux qui n’y entendaient jusque là strictement rien… ou presque. Chaque semaine la rédaction d’ANDROIDPIT proposera donc un article sur l’une ou l’autre application, tablette ou smartphone pour guider le consommateur dans ses choix puisqu’il s’agit bien là d’un : « guide à l’usage de tous ceux qui ne comprennent pas le monde fou des smartphones » .

Une mécanique pas si désintéressée que cela…

Le smartphone pour les nuls, un guide pour se repérer, ne pas laisser de côté la génération ante-numérique?… Ce n’est peut-être pas si évident, et si ce n’était là que le résultat d’une bonne étude de marché ?

Plantons le décors. Lorsqu’on se rend sur le portail d’ANDROIDPIT Android pour les débutants, on peut voir notamment une vidéo de présentation, survolant les pays d’Europe et du monde pour faire le tour des difficultés de nos aînés avec les nouvelles technologies.

Cible évidente, au détour de portraits poignants de parents découvrant Internet ou grands-parents se mettant au smartphone : les générations précédentes, avec bien sûr les seniors en toile de fond.

Il y a là évidemment un marché, voir nos précédents articles sur les tablettes pour seniors, et la démarche est donc bien marketing :
« De plus en plus de personnes n’étant pas nées durant l’ère du numérique s’intéressent de près aux nouvelles technologies et veulent se jeter à l’eau […] À la rédaction, nous parlons souvent de nos parents et grands-parents, qui nous appellent avec des questions souvent désespérées, parfois désespérantes »

« […] répondre aux interrogations de vos proches […] et […] les aider au mieux […] [à choisir] téléphones et tablettes les mieux adaptés […] [à travers un] guide qui intéressera également les technophobes. »

« Technophiles de tous les pays, unissons-nous et faisons partager notre amour d’Android à nos proches de façon simple, ludique et amusante »
Cet appel devait être le couronnement du market des enfants vers leurs parents et grands parents. Depuis longtemps nous savons que l’un des moteurs de la vente dans les foyers repose sur les plus jeunes d’entre nous, mais nous vivons avec le numérique un phénomène encore plus intéressant.

Android cherche ici à anticiper la prise de parts de marché sur le segment à très fort potentiel que représentent les technophobes, les seniors et personnes âgées, et il est intéressant de voir comment le marketing d’Android cible le prescripteur geek du foyer.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page