Du 24 au 28 octobre 2016, c’est la Semaine de la santé auditive au travail

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : AUDITION & MALAUDITION

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

L’association JNA lance la première édition de la Semaine de la santé auditive au travail à l’occasion de la Semaine Européenne de la Santé et de la Sécurité au travail. Elle se tiendra du 24 au 28 octobre 2016 et sera l’occasion de soutenir les dirigeants, les médecins du travail et tous les acteurs de la santé en entreprise dans leurs démarches « Bien Etre et réduction du Bruit ». L’association leur proposera également de nouvelles clés de réussite.

logo de la semaine de la santé auditive au travail

L’association JNA est formelle : les effets auditifs et extra-auditifs sont trop peu pris en compte dans les politiques de « bien être » développées en entreprise. 

La surdité professionnelle

L’impact néfaste le plus visible du bruit est la surdité professionnelle, qui représenterait un coût de 100 000€ par salarié touché (Ministère de la santé).

Néanmoins, la sinistralité de la surdité professionnelle n’est pas totalement connue car seul 1 français sur 2 a réalisé un bilan complet de son audition à ce jour (Source : différentes études Ipsos –JNA).

Consulter notre dossier : Malaudition et seniors : prévenir et compenser les pertes auditives

La fatigue auditive

Audition - malaudition -somLa fatigue auditive est moins connue ; il s’agit d’un déficit temporaire de l’audition, qui se caractérise par la sensibilité limitée dans le temps.

Par exemple, une exposition sonore continue au delà des seuils règlementaires (80 dB pendant 8 heures) peut générer une fatigue auditive, qui engendrera une usure prématurée des cellules sensorielles de l’oreille.

Lire aussi : Perte auditive : la troisième pathologie chronique la plus répandue chez les seniors

Les effets extra-auditifs

Du fait d’interconnexions entre les voies nerveuses, les messages nerveux d’origine acoustique atteignent, par la suite, d’autres centre nerveux et provoquent des réactions marquées au niveau d’autres fonctions biologiques ou d’autres systèmes physiologiques : ce sont les effets extra-auditifs.

En les prenant en compte, il est possible d’agir sur les impacts connexes et de réduire les sources de risques cardio vasculaires, de risques psycho-sociaux, de perte de vigilance…

Lire aussi : Les seniors dénient-ils leur déficience auditive ?

La santé auditive : un enjeu RH et sociétal

Affiche de la semaine de la santé auditive au travailIntégrer la dimension santé auditive dans les politiques sociétales et RH est aujourd’hui primordial, il s’agit d’agir en amont des risques de surdité professionnelle.

A l’occasion de la Semaine de la santé auditive au travail, l’association JNA invite donc les entreprises à une réflexion globale intégrant la santé auditive, en action primaire de prévention, en amont des approches de lutte contre les risques auditifs et « handicap ».

> Consulter la plaquette de la Semaine de la santé auditive au travail

Cela nécessite de considérer les impacts du bruit en deçà des seuils réglementaires et d’associer plus systématiquement une réflexion sur les apports de l’acoustique et de l’ergonomie.

Grâce à une approche positive « bien-être au travail », l’entreprise aura alors la possibilité de générer de vrais leviers de gains en performance, individuels et collectifs.

Repères

  • Le coût social du bruit a été estimé par le Conseil National du Bruit à 57 milliards €.
  • 79 % des Français déclarent rencontrer des difficultés à suivre des conversations au travail à cause du bruit.
  • Alors que la gêne sonore est imputée aux secteurs dits bruyants du BTP et des industries de la métallurgie, près de 8 actifs sur 10 travaillant dans le secteur tertiaire se disent eux aussi impactés.
  • Selon 7 Français sur 10, le bruit génère un état de fatigue.
  • 90% des Français déclarent que le bruit est un enjeu de santé publique.

Source : enquête IFOP-JNA 2016


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


2 réflexions sur “Du 24 au 28 octobre 2016, c’est la Semaine de la santé auditive au travail”

  1. Le bruit au travail est en effet une nuisance souvent intolérable. Il provoque une gène une menace pour la santé, il rend insupportable la qualité de la vie au travail et peut compromettre gravement la sécurité des travailleurs. il existe des solutions pour lutter efficacement contre le bruit.

  2. Effectivement, si vous travaillez dans un lieu bruyant, ne négligez pas le port de casque anti-bruit. L’écoute prolongée de bruits à haute intensité peut provoquer une perte auditive ou encore des acouphènes. Malheureusement, lorsque ces troubles auditifs sont installés, il est souvent trop tard pour faire marche arrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page