Malaudition et seniors : prévenir et compenser les pertes auditives

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

On estime qu’il y a 5 à 7 millions de personnes malentendantes aujourd’hui en France dont un grand nombre de seniors. La perte d’audition n’est pas toujours immédiatement perceptible car il existe des mécanismes compensatoires qui empêchent de se rendre compte que l’on n’entend pas bien.

Si aujourd’hui les solutions techniques (assistant d’écoute, appareils auditifs, audioprothèses, implant cochléaires…) permettant de répondre aux problèmes d’audition au quotidien, dans de nombreux cas, la malaudition peut être évitée, à condition de prendre très tôt soin de son capital auditif.

Audition - oreilles - shutterstockLa malaudition chez les seniors

Audition - Malaudition - Acouphène shutterstock

Le système auditif de l’homme est composé de 30 000 cellules sensorielles fragiles et irremplaçables. Même si les pratiques culturelles de nos sociétés encouragent les problèmes auditifs à des âges de plus en plus jeunes, la principale population concernée par ces problèmes demeure celle des seniors.

Les pathologies auditives dont ils sont généralement atteints sont la presbyacousie (usure des cellules auditives liée à l’âge), l’hyperacousie (trop grande sensibilité au bruit) et l’acouphène (gêne sonore dans l’oreille).

Une récente étude américaine a montré que la majorité des personnes âgées souffrant de déficience auditive choisit d’ignorer le traitement par les appareils auditifs et dénie les effets négatifs de la déficience auditive. Ce choix est souvent motivé par la crainte (infondée) d’être mal perçu par son entourage dès lors qu’on porte des aides auditives.

Quelles sont les conséquences de la perte d’audition ?

Les conséquences de la perte d’audition sur le bien-être et la santé des seniors sont multiples. L’association JNA les a présentées dans l’infographie ci-dessous.

Infographie JNA - les conséquence de la perte d'audition chez les seniors
Source

Audition et isolement

Audition - malaudition -shutterstock

La perte auditive est souvent source d’isolement social et de mal-être pour les personnes âgées. Ces dernières rencontrent en effet des problèmes de communication avec leur entourage et se sentent marginalisées. 40% des plus de 60 ans présentent une gêne auditive entraînant des problèmes de communication et e limitation de la vie sociale. (source : INPES – Vieillissement et perte d’audition ou la perte de statut de personne.)

Sensibiliser en amont pour mieux prendre soin de son audition

18ème Journée nationale de l'audition

La malaudition concerne majoritairement les seniors, mais le travail de prévention et de sensibilisation aux enjeux de la santé auditive doit se faire auprès de l’ensemble de la population qui souvent, néglige sa santé auditive par insouciance ou ignorance.

En 2015, le thème de la Journée Nationale de l’Audition se focalisait sur la santé auditive des plus jeunes. Ces seniors en devenir sont en effet exposés à un niveau de bruit globalement plus élevé que leur prédécesseurs, notamment avec l’augmentation sans cesse croissante de la puissance acoustique de nos appareils de musique.

Quelques bonnes pratiques à adopter au plus tôt pour préserver son capital auditif

  • Porter des protecteurs contre le bruit, du bouchon mousse aux protections à filtre sur mesure
  • Proposer des appareils Hi-Fi avec spatialisation du son pour un meilleur sentiment d’« enveloppement » sans besoin de monter le volume ou de pousser les basses.
  • Inciter aux « pauses auditives » dès le plus jeune âge pour permettre aux cellules sensorielles de récupérer et d’être efficaces
  • Ne pas hésiter à parler des effets cotonneux ou des sifflements que l’on peut expérimenter
  • Faire régulièrement des contrôles auditifs pour faire le point sur sa santé auditive.

Un dépistage auditif est en effet nécessaire à tous les âges pour détecter dès que possible les problèmes d’audition et proposer les solutions adéquates : traitements médicaux, appareillage, voire implant cochléaire.

De nouvelles technologies pour prendre soin de son audition

Certains objets connectés et applications constituent des solutions innovantes pour améliorer le bien-être des personnes malentendantes : ajustement du son environnant, estimation de son niveau auditif, pilotage et réglage des aides auditives directement depuis son smartphone…

Audition et accessibilité

Si aujourd’hui les solutions techniques (assistants d’écoute et appareils auditifs) permettent de répondre aux problèmes d’audition au quotidien, la question de l’accessibilité dans les lieux publics pour les personnes malentendantes n’est pas à négliger.

Acceo_telephone
La solution développée par ACCEO permet de rendre accessibles les établissements publics ou privés aux personnes ayant une baisse ou absence d’audition.

Cela concerne autant l’équipement des lieux de loisir (ex : cinémas) que celui des transports en commun ou encore l’accueil dans les bâtiments publics.

Des solutions techniques existent cependant telles que les tablettes ou les systèmes de retranscription directe en langue des signes.

 

Repères

  •  56% des jeunes ont indiqué avoir déjà souffert d’acouphènes.
  • Plus de 50 % des seniors sont concernés par une gêne auditive.
  • Moins de 50% des seniors ont réalisé un test auditif il y a plus de 10 ans, voire jamais.
  • 9 seniors sur 10 sont prêts à s’équiper d’aides auditives.
  • Un Européen sur neuf déclare souffrir de déficience auditive.

Partager cet article

Publié par la Rédaction le


2 réflexions sur “Malaudition et seniors : prévenir et compenser les pertes auditives”

  1. Les acouphènes sont un terrible probleme de société, et pas seulement chez les personnes agées. De plus en plus de jeunes en souffrent.
    Le stress, les ondes (téléphone,wifi etc.) y seraient peut etre pour quelque chose, ainsi que les courronnes dentaires (métaux dans les dents), de nombreuses pistes a étudier pour les laboratoires indépendants, en espérant que les résultats voient le jour…

  2. Très bon article ! Et je suis bien d’accord sur le fait que l’appareillage auditif n’est pas une honte, au contraire cela change la vie. Retrouver l’audition permet de vivre à nouveau pleinement. Et si certaines personnes hésitent car « c’est gênant » de porter des appareils auditifs en public, je trouve ça bien plus gênant de demander à une personne de répéter plusieurs fois sa phrase.

    Je me suis finalement laissé convaincre d’en porter et je ne regrette pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page