Etre aidant et travailler : la Macif et l’Unaf souhaitent faire tomber les idées reçues

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : AIDANTS & AIDE AUX AIDANTS

Partager cet article

Le groupe Macif et l’Unaf participent en tant que partenaires à la Journée Nationale des Aidants. Pour l’occasion, ils révèlent les premiers résultats d’une enquête* Macif-Unaf menée auprès des salariés aidants.
Les résultats détaillés seront présenté à l’occasion de la Journée Nationale des Aidants lors d’une conférence intitulée « Etre aidant et travailler ».

Cette thématique peu connue concerne pourtant 15% de la population active. Objectifs : mieux appréhender leurs besoins afin de les aider à concilier vie professionnelle et rôle d’aidant.

macif bien-vieillirC’est quoi, un aidant ?

Les aidants accompagnent des proches (parents), des malades, personnes âgées en perte d’autonomie ou personne en situation de handicap. Ce sont principalement des parents, des conjoints ou des enfants. On en recense 8.3 millions en France et environ la moitié d’entre eux sont salariés, soit 15% de la population active (Source DREES, enquête Handicap – Santé-Aidants 2008).

Le goupe Macif et l’Unaf se mobilisent autour de la problématique des aidants

UNAF-famille_logoLe groupe Macif et l’Unaf se penchent depuis plusieurs année sur un phénomène de société qui concerne de plus en plus de français. Ils ont fait de la problématique des aidants un engagement dans la durée.

Un éclairage nouveau sur la situation des aidants salariés

Partenaire de la Journée Nationale des Aidants, la Macif a souhaité mettre l’accent cette année sur la relation des aidants avec le monde professionnel. Elle a missionné avec son partenaire l’Unaf (Union nationale des associations familiales) une enquête auprès de la Fondation de l’université Paris-Descartes visant à mieux appréhender le quotidien des aidants exerçant une activité professionnelle.

A l’issue de cette étude, il ressort que 74 % des salariés aidants se déclarent satisfaits par leur travail. Ils voient même leurs missions en entreprise comme une source de stimulation à côté de leur rôle d’aidant. Contrairement aux idées reçues, 72 % d’entre eux considèrent leur activité professionnelle comme une source de répit.

Pour autant, les aidants n’informent pas forcément leur entreprise de leur situation et un certain nombre d’aidants considèrent que l’aide qu’ils apportent nuit à leur carrière (58% des répondants) ou à leur rémunération (54%).

Mener de front vie d’aidant et activité professionnelle ne se fait pas sans contrainte puisque :

  • 50 % des personnes interrogées ont dû aménager leurs horaires de travail
  • 36 % les ont diminué.
  • 72% des salariés aidants connaissent mal voire ignorent l’existence de dispositifs de soutien légaux tels que le congé de soutien familial et le congé de solidarité, auxquels ils peuvent avoir droit.
  • Seuls 2% d’entre eux y ont recours.

Jacques Chemarin, Président de Macif-Mutualité, précise : « il est primordial de développer des réponses concrètes et solidaires pour les aidants. Plus que jamais, nous poursuivons notre engagement auprès des aidants afin de contribuer à favoriser le débat et faire en sorte que les entreprises les accompagnent avec des solutions adaptées pour concilier vie professionnelle et vie d’aidant. »

  • Les aidants ne se consacrent pas uniquement aux personnes âgées : près de 40% des salariés aidants s’occupent de leur conjoint ou de leur enfant.
  • Leur activité professionnelle est un facteur d’équilibre pour 74% d’entre eux.
  • Pour autant, 50% des salariés aidants ont dû aménager leurs horaires de travail pour tout concilier.
  • Pour 58% des aidants, l’aide apportée a un impact négatif sur la carrière, d’autant que beaucoup n’informent pas leur entreprise de leur situation.
  • Seuls 2% d’entre eux ont recours aux dispositifs légaux tel que le congé de solidarité familiale.

Une conférence à l’occasion de la Journée nationale des aidants

A l’occasion de la Journée Nationale des Aidants du 6 octobre prochain, le groupe Macif et l’Unaf organisent la conférence « Etre aidant et travailler » à Paris, au sein des lovaux du groupe Macif. Au programme : une conférence, un débat avec les organisations syndicales, des témoignages ou encore des interventions d’experts rythmeront cette journée.

D’autres temps forts organisés par la Macif sont par ailleurs annoncés. Ils se tiendront dans toute la France entre le 5 et le 7 octobre : tables rondes sur les solutions d’aide aux aidants à Grenoble, soirée débat suivie d’une représentation de théâtre à Angers, etc.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut