Etude « âge et plaisir » : vieillir ne signifie pas de renoncer au plaisir

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Les résultats de l’étude « âge et plaisir » ont été révélés à l’occasion du lancement de l’Institut du Bien Vieillir Korian. Cette enquête a été réalisée par Ipsos au cours du mois de novembre auprès d’un échantillon représentatif de 1001 personnes âgées de 65 ans et plus, et de 1002 personnes âgées de 15 à 64 ans. Les seniors se sont vus poser des questions sur leur relation au plaisir, tandis que les plus jeunes ont été interrogé sur leur perception de la relation au plaisir de leurs aînés. Les résultats de l’enquête montrent que vieillir ne signifie pas de renoncer au plaisir.

Korian enquête âge plaisir

 91% des seniors déclarent bien vivre

D’après les résultats de l’enquête, 91% des seniors interrogés déclarent bien vivre, parmi eux 24% considèrent qu’ils vivent très bien. Ce sentiment se traduit de plusieurs manières.

En effet 77% des sondés disent qu’ils ont le sentiment de paraître plus jeunes, 87% disent se sentir en bonne santé physique et 97% en bonne santé psychologique.

Ce sentiment de bien vivre peut s’expliquer par le fait que 59% des seniors indiquent avoir le sentiment de maîtriser le déroulement de leur vie. Ce sentiment est beaucoup plus présent chez les seniors comparé au reste de la population qui ne considère qu’à 40% avoir la maîtrise de sa vie.

Il s’explique aussi par la perception qu’ont les personnes âgées de la vie en général : 83% des plus de 65 ans déclarent que la vie est une source de plaisir, de même que 78% des plus de 80 ans.

Les seniors ne se souffrent pas forcément d’isolement

Vie sociale et sentiment de bien vieillir sont étroitement liés.

Contrairement aux idées habituellement véhiculées, les résultats de ce sondage montrent que les seniors ne se sentent pas isolés pour la majorité d’entre eux.

En effet 90% des personnes interrogées disent ne pas souffrir de grande solitude, 77% entretiennent des contacts réguliers avec leur famille, 69% avec leurs amis et 60% avec leurs voisins.

Cependant ces chiffres sont à nuancer : 10% déclarent avoir un moment de solitude intense au moins une fois tous les deux jours et ce pourcentage augmente dans la tranche des plus de 80 ans (14%).

L’âge est moins associé au plaisir par les plus jeunes

Parmi les personnes âgées de 15 à 64 ans, 51% seulement pensent que la vie continue d’être une source de plaisir pour la plupart des âgés. Ce chiffre montre que la perception qu’ont les plus jeunes de l’âge ne correspond pas à la réalité des personnes âgées.

La retraite est une période de la vie où on se fait plaisir

La retraite est considérée par les sondés comme une période durant laquelle on peut se faire plaisir. Pour 64% des seniors, la période qui vient juste après la retraite permet de se faire plaisir.

A l’inverse ils sont seulement 15% à penser que c’est lorsqu’on est adolescent ou étudiant qu’on peut le plus facilement se faire plaisir.

Les 15-64 ans considèrent majoritairement que la période la plus propice pour se faire plaisir est celle de la trentaine.

Quelles activités sont sources de plaisir?

Au quotidien les seniors aiment se faire plaisir en regardant la télévision pour 73% d’entre eux, en écoutant la radio (56%) et en lisant le journal (54%). Ils aiment aussi faire de bons repas en famille ou avec des amis (44%).

La vie sociale est importante et source de plaisir pour nos aînés : pour 67% des seniors, la famille est source de plaisir, puis viennent les amis à 44% et enfin les voyages, à 35% qui permettent de rencontrer de nouvelles personnes et d’enrichir sa vie sociale. Ces trois plaisirs sont aussi ceux auxquels les personnes âgées souhaiteraient s’adonner plus souvent.

Certains préjugés persistent

Les 15-64 ans interrogés pensent que des activités telles que les jeux de société, le tricot et les loisirs créatifs sont une source de plaisir importante pour les personnes âgées. Cependant les seniors déclarent n’avoir aucun attrait pour ces activités pour 40% d’entre eux.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


2 réflexions sur “Etude « âge et plaisir » : vieillir ne signifie pas de renoncer au plaisir”

  1. Pour ma part, j’ai 65 ans et je m’emm… a mourir. Cet age ne permet pas vraiment les nouvelles rencontres, car le plus souvent il est trop tard pour nouer des contacts, chacun restant enfermé chez soi devant sa Tv..seuls ceux qui ont la chance d’avoir enfants et petits enfants a proximité se trouvent heureux d’en profiter..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page