Intelligence artificielle : quels bénéfices pour les seniors ?

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : ROBOTIQUE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

L’intelligence artificielle commence peu à peu à se démocratiser dans notre société, permettant même d’assister les personnes âgées dans un contexte de vieillissement global de la population.

Domotique, robotique, objets connectés… de nombreux secteurs liés à la Silver économie sont concernés. Le point avec la rédaction SilverEco.fr.

Intelligence artificielle : quézako ?

Dans son article consacré à l’intelligence artificielle, 1and1 explique qu’il s’agit d’un domaine de l’informatique dont le but est de recréer un équivalent technologique à l’intelligence humaine. En matière de « bien-vieillir », l’intelligence artificielle peut revêtir diverses formes : machine learning, algorithmes de recherche, chatbots, robots…

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les personnes âgées sont plus positives (60%) quant au potentiel de l’I.A que les actifs (51%), selon une enquête réalisée par Odoxa en 2017. Un des principaux axes du Gouvernement est d’ailleurs d’offrir aux professionnels des outils numériques d’aide à la décision médicale, reposant sur les bases de données massives et les technologies d’intelligence artificielle : évaluation des risques, aide au diagnostic, aide à la décision de prise en charge thérapeutique, modélisation et simulation, planification chirurgicale…

L’intelligence artificielle au service des seniors

Face à une population toujours plus vieillissante et aux coûts qui y sont associés, il est plus important de développer des méthodes pour offrir un meilleur soutien à nos seniors.

L’IA suppose que les machines « apprennent » en partie seules à effectuer des tâches pour lesquelles elles n’ont pas été spécifiquement programmées, pour s’adapter à leur environnement et améliorer leur fonctionnement. Cet apprentissage se fait essentiellement via l’analyse des données (récupérées par caméras, capteurs, lasers, commande vocale…) collectées l’objet connecté.

Pallier la solitude des aînés

Un des enjeux de l’Intelligence Artificielle (I.A) est d’offrir aux personnes âgées une compagnie, palliant ainsi leur isolement et leur solitude.

Les « chatbots » (agents conversationnels) permettent par exemple de combler un « vide » pour les retraités solitaires. Programmés pour simuler une conversation en langage naturel, ces logiciels peuvent également leur rappeler de prendre leurs médicaments, enregistrer les conversations pour aider les personnes attentes d’Alzheimer, via des jeux de mémoire…

Assurer une surveillance de la santé

La capacité des chatbots à communiquer est une fonctionnalité qui attire l’attention, mais l’intelligence artificielle peut également surveiller la santé des personnes âgées en allant jusqu’à alerter le personnel médical en cas d’urgence.

Simplifier la vie des utilisateurs

Via les technologies domotiques, l’Intelligence Artificielle peut également permettre aux utilisateurs de se simplifier la vie quotidienne : certains objets ou caméras peuvent désormais comprendre ce qu’ils voient en temps réel et alerter l’utilisateur en cas de situations inhabituelles.

Et si le robot devenait le meilleur ami de l’homme ?!

Loin d’être un fantasme de science-fiction, les robots ont déjà commencé à envahir les maisons et certains établissements pour personnes âgées. Dotés de capteurs et de logiciels d’Intelligence Artificielle, certains sont désormais capables de réagir au toucher, au son, à la lumière, de reconnaître leur nom et de s’adapter aux attentes de leurs interlocuteurs.

Certaines « nouvelles générations » de robots sont même capables de discuter avec les personnes âgées, de les aider à se déplacer, d’effectuer des petites tâches ménagères, ou encore d’interagir avec le système domotique de la maison. Si les robots ne peuvent pas encore remplacer l’interaction humaine, ils peuvent combler un vide pour une population vieillissante.

Aider les seniors, mais aussi leurs soignants

Alors que le ratio « patient-soignant » est de moins en moins important, les progrès de la technologie ne sauraient arriver à un meilleur moment.

Les intelligences artificielles ne vont bien sûr pas remplacer les soignants dans le futur mais pourraient être capables de prendre en charge certaines tâches, l’idée étant de soulager cette tension : aide au lever, au déplacement, compagnie aux personnes âgée, surveillance de leurs données de santé…


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page