La dépendance à l’honneur à l’occasion de la pentecôte

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : CINQUIEME RISQUE

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Pas de véritable annonce mais de forts engagements et un calendrier sont évoqués par Michèle Delaunay.

Interviewée sur RTL par Jean-Michel Aphatie le 28 mai 2012, Michèle Delaunay, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de la Dépendance a rappelé les cadres et contraintes de son mandat et refait de la dépendance une priorité gouvernementale.

Aider les personnes dépendantes, un appel à la solidarité

« Il y en a un peu plus d’un million en France, chiffre concernant les personnes en grande perte d’autonomie et en effet, cela représente une charge financière » rappelle la ministre. Et d’insister sur l’importance de la solidarité : « La journée de solidarité, [ce sont] 2,3 milliards d’euros à peu près dont 1,9 en direction des âgés. Mais c’est aussi une prise de conscience que nous vieillirons tous et que nous avons tous des parents…« .

Michèle Delaunay en a profité pour lancer un appel à la solidarité individuelle et spontanée ainsi qu’au maintien du lien social comme une disposition de prévention des risques liés au vieillissement et à l’isolement.

Pour cette ancien médecin le combat est loin d’être gagné sur le terrain, même si elle se défend au micro de Jean-Michel Aphatie de mettre en doute la solidarité des français elle rappelle qu’ « il faut encore ouvrir nos yeux et nos oreilles et [qu’il] y a encore […] des personnes trop isolées, [comme le confirment] beaucoup d’âgés« .

Michèle Delaunay affirme que le gouvernement trouve compte bien remettre le chantier de la dépendance et du grand âge sur la table et prend ses distances avec toute politique se bornant à de simples effets d’annonce.

Des modes de financement évoqués en filigrane

Bien qu’aucune annonce n’aie réellement été faite, Jean-Michel Aphatie lors de cette interview a tout mis en oeuvre pour obtenir de la ministre quelques informations sur les pistes de financement à l’étude.

« [Ce serait] la solidarité nationale à laquelle il serait principalement fait appel, annonce la ministre au conditionnel, l’assurance sociale, la Sécurité sociale, et d’insister sur d’autre voies pour mener à bien son action, [encourager] la prévention et l’anticipation du vieillissement, [notamment] la période de grande dépendance, [celle] qui coûte le plus cher, ces années où [l’on perd] véritablement [l’autonomie]. »

Et d’ajouter à propos du président François Hollande : « il nous a demandé de ne faire aucune annonce, en particulier d’ordre financier, jusqu’au moment où nous aurons la confirmation d’avoir une majorité à l’Assemblée, premier rendez-vous : début juillet avec de très forts engagements.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


2 réflexions sur “La dépendance à l’honneur à l’occasion de la pentecôte”

  1. La dépendance coutant de plus en plus cher pour les résidants et familles voila une des raisons pour laquelle les EHPAD public font porter sur la partie hébergement’restant a charge pour les résidants) une partie des soins
    2 sources le confirment :Le rapport 2011 de L’IGAS et le mémoire de Mélanie Gaudillier
    seulement personne n’en parle ;aucun média digne de ce nom!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page