La musique, une alliée de la mémoire

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

« La musique met l’âme en harmonie avec tout ce qui existe » disait Oscar Wilde, la musique permet aussi de maintenir le cerveau en forme. En effet lors d’un colloque organisé par la Sacem intitulé « Musique, science et santé, un accord majeur », des études ont été présentées pour montrer le lien entre musique et mémoire.

La musique peut prévenir les troubles de la mémoireMusic - 15

La musique agit sur la mémoire et la motricité. Ainsi que l’a expliqué Hervé Platel, professeur de neuropsychologie, « la musique n’active pas une zone, mais plusieurs régions du cerveau », entre autre en accroissant l’hippocampe, une zone du cerveau qui permet de produire de nouveaux neurones pendant toute la durée de la vie.

Des travaux menés par des chercheurs du CNRS montrent que la musique active les réseaux cérébraux de façon synchronisée, ce qui augmente la stimulation et les capacités cérébrales. Les jeunes seniors pratiquant une activité musicale voient leur déclin cognitif se réduire.

Dans le cas des malades d’Alzheimer ou des personnes atteintes de lésions cérébrales, la pratique de la musique (ateliers de chant ou pratique d’un instrument) produits de bon résultats, y compris chez les personnes atteintes de troubles sévères de la mémoire.

Les travaux sur les effets de la musique sur le cerveau et la mémoire sont nombreux, de même que la mise en place d’ateliers musique dans les Ehpad et centre d’accueils pour les malades d’Alzheimer, cependant « Avant d’utiliser la musique comme un médicament avec un effet dose, il y a encore beaucoup de travail » explique Hervé Patel.


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut