La nouvelle Direction de la Recherche et Innovation Santé Korian annonce son programme 2021

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : MARKETING & COMMUNICATION

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Korian développe la recherche dans ses établissements pour améliorer concrètement la pertinence et la qualité des soins aux personnes. Le programme 2021 comprend 22 projets déjà engagés qui s’organisent autour de 4 axes prioritaires.

La Direction de la Recherche et Innovation Santé (DRIS) est en place depuis début 2020. Elle s’appuie sur le service de recherche autonome créé par le groupe de cliniques « 5 santé ». La DRIS est animée par Catherine Miffre (directrice de la Recherche et de l’innovation) et Nelly Heraud (directrice de la Recherche). Un comité stratégique et un comité de recherche est mis en place qui est président par Alain Varray et Maurice Hayot, tous deux Professeurs des Universités.

La DRIS s’est dotée d’une organisation maîtrisée autour de chercheurs confirmés

En tout, sept conventions de collaboration de longue date avec des universités et établissements publics (Université de Montpellier, Université de Lyon…) ont été passé. Des laboratoires universitaires (« EuroMov Digital Health in Motion », « PhyMedExp : Physiologie et Médecine Expérimentale du coeur et des muscles » ; et le laboratoire « L-VIS » sur les Vulnérabilités et l’Innovation dans le Sport) ont aussi rejoint le service.

En lien étroit avec les équipes médicales Korian et la Fondation Korian, nos travaux de recherche continueront à porter sur les thématiques historiques des Cliniques du Souffle, dont le savoir-faire dans la réhabilitation respiratoire, qui renforce l’expertise de Korian dans le contexte sanitaire marquée par l’épidémie du Covid 19. Leur périmètre sera également étendu à d’autres spécialités, telles que la Médecine Physique et de Réadaptation, les autres maladies chroniques et le vieillissement.

Catherine Miffre, Directrice Recherche et Innovation en Santé du groupe Korian
Recherche clinique - Chercheurs - Santé - Etude médicale - Une

De nombreux projets engagés

Plusieurs études expérimentales sont ainsi poursuivies en 2021 au sujet des maladies chroniques sur les thèmes « des comportements de santé », « de la pertinence des thérapies médicamenteuses et non médicamenteuses » et « du muscle comme facteur de risques et enjeu thérapeutique ».

Par ailleurs, en lien avec les évolutions du contexte sanitaire à court et long termes et des besoins des patients (accès limité aux structures de soin, maintien des bénéfices…), plusieurs projets ont également été lancés autour du thème « innovation dans les parcours de soin », notamment en matière de réhabilitation respiratoire, avec l’appui d’établissements pilotes et de laboratoires universitaires.

Korian s’engage dans la création de nouveaux formats pour les patients et les professionnels

En s’inscrivant dans cette démarche de recherche et d’innovation, en cohérence avec son projet d’entreprise « Le soin à coeur » et ses engagements en matière de développement durable, Korian contribue à la création de nouveaux savoirs, permettant ainsi aux patients de bénéficier des techniques de soin les plus novatrices et aux professionnels d’actualiser leurs pratiques à la lumière de nouvelles connaissances scientifiques.

Notre intégration au sein du groupe Korian va amplifier l’impact de nos travaux de recherche en les élargissant à l’ensemble du périmètre des cliniques et des structures pour personnes âgées du Groupe.

Catherine Miffre, Directrice Recherche et Innovation en Santé du groupe Korian

Des résultats déjà plébiscités

Avec près de 80 publications indexées et 258 communications réalisées en congrès, l’équipe de chercheurs et plusieurs thérapeutes des établissements de santé du Groupe ont présenté, en septembre dernier, plusieurs projets lors de l’European Respiratory Society, le plus important congrès annuel dans le domaine de la Pneumologie.

En novembre, lors des 13ème journées Francophone d’Alvéole (qui regroupe des experts de la réhabilitation respiratoire), elle a également présenté les résultats de plusieurs études cliniques menées dans ses cliniques du Souffle. A cette occasion, elle remporté le prix de la meilleure communication avec le projet intitulé « Diminution spécifique de l’activation du cortex moteur chez les patients BPCO atteints de faiblesse musculaire. »


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page