La réduction des déchets dans l’aide à domicile : un enjeu d’avenir pour UNA Essonne

AUTRES ACTUS ET INFORMATIONS SUR : SERVICES A LA PERSONNE

Partager cet article

Dans le contexte de la conférence internationale sur le climat, la réduction du volume des déchets est, en effet, un enjeu important pour limiter les émissions de gaz à effet de serre. « Le changement de pratiques en matière de gestion des déchets peut engendrer des bénéfices climatiques significatifs » explique un rapport* publié à l’occasion de la COP 21.

UNA Essonne, premier réseau départemental de structures à but non lucratif d’aide et de soin à domicile initie, en partenariat avec Emicité, une action innovante pour réduire les déchets et faire participer ceux qui en sont écartés à la protection de l’environnement.

Ecologie - recyclage déchets

« L’effort commun de réduction des déchets doit mobiliser toutes les générations »

C’est un changement de pratiques général des modes de production et de consommation qui doit s’opérer afin de réduire les déchet de manière durable. Cependant on constate souvent que les politiques en matière de réduction des déchets sont tournées essentiellement vers les jeunes générations.Logo UNA Essone

Nos aînés ne seraient-ils pas concernés ? Pourtant, réhabiliter les capacités et le savoir-faire des personnes âgées, dont les pratiques sont antérieures à la société de consommation, pourrait offrir une richesse pour les défis que la société française doit relever.

De plus, en s’engageant dans la réduction de leurs déchets, les personnes âgées peuvent récréer des liens avec leur entourage, leurs proches et se mettre en position d’apprendre, de transmettre, de partager y compris avec d’autres générations.

Logo EmicitéUNA Essonne lance donc une action pour réduire les déchets et faire participer ceux qui en sont écartés à la protection de l’environnement. La réseau considère que l’accompagnement à domicile des personnes âgées peut également être un levier du changement des pratiques.Par conséquent les intervenants à domicile sont formés à la sensibilisation des personnes âgées pour la prévention des déchets, afin que ces dernières puissent redevenir actrices du changement social.

« Il s’agit pour notre réseau d’intégrer les personnes dépendantes au cœur de la vie sociale et des enjeux de politiques publiques de notre société. En outre, nous souhaitons valoriser le métier méconnu, d’aide à domicile, en donnant à ces intervenants sociaux l’occasion d’être des acteurs de la prévention des déchets et ainsi de valoriser l’aspect social de leur métier. »

*Rapport principal « La contribution potentielle de la gestion des déchets à une économie bas carbone » par Dominic Hogg et Ann Ballinger, octobre 2015, p. 5.


Partager cet article

Cet article a été publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut