Le Centre National de Référence Santé à Domicile et Autonomie (CNR Santé) annonce la nomination de Patrick Mallea au poste de Directeur

Festival SilverEco Bien Vieillir
Partager cet article

Depuis le 15 octobre dernier Patrick Mallea remplace Bruno Charrat, au poste de Directeur du Centre National de Référence Santé à domicile et Autonomie.

Ingénieur en production et robotique de formation, titulaire d’un doctorat de l’Ecole des Mines de Paris sur la « performance durable en santé », Patrick Mallea travaille depuis près de 25 ans dans le monde des technologies pour la santé et l’autonomie.

Après 15 ans d’entreprenariat dans l’industrie des dispositifs médicaux où il a créé plusieurs entreprises, Patrick Malléa rejoint en 2002 la Direction de la Recherche Clinique et de l’Innovation du Centre Hospitalier Universitaire de Nice pour élaborer la politique d’innovation des pôles hospitaliers.

Patrick MALLEA à l’occasion des Trophées du Grand Age
Patrick MALLEAEn 2009, il intègre le Pôle de Compétitivité Mondial Solutions Communicantes Sécurisées (SCS) afin de prendre en charge les projets Santé du pôle, puis en juin 2010 il est nommé Directeur du Développement du Centre National de Référence Santé à Domicile et Autonomie (CNR Santé). Sa mission est alors de conduire les opérations stratégiques et de développer les collaborations entre le Centre et ses partenaires (industriels, institutionnels).

« Le choix de Patrick Mallea pour succéder à Bruno Charrat s’est naturellement imposé : il traduit à la fois une volonté de continuité et la détermination du Centre à renforcer l’offre de services pour les entreprises », précise le Président du CNR Santé, Jean-Jacques Romatet. « La période 2010-2012 a permis d’identifier le rôle que devait jouer le centre, puis de l’installer solidement et de constituer son réseau de partenaires. Il est temps maintenant d’agir afin que la e-santé devienne une réalité au service de tous et que les entreprises françaises soient les acteurs incontournables de ce secteur».

Afin de renforcer sa capacité d’actions, le centre a également modifié son organisation en la structurant autour de deux pôles, un pôle Opérations et Services (avec le recrutement de Jean-Christophe Mestres, en remplacement de Patrick Mallea au poste de directeur des Opérations et des Services) et un pôle Vie associative et Actions collectives dont la mission sera de renforcer l’information et la mobilisation des membres du réseau du CNR Santé (confié à Isabelle Corradi-Paumier).

« Renforcer notre aptitude à communiquer et à mobiliser nos partenaires est indispensable si l’on veut mener à bien la seconde phase de vie du centre. », précise le Président Jean-Jacques Romatet. «La France veut se doter d’une filière économique compétitive en e-santé, en phase avec les besoins de la société. Disposer d’un référent neutre et légitime comme le CNR Santé, capable de faire travailler ensemble toutes les parties prenantes : offreurs, utilisateurs et financeurs sur les enjeux de santé publique est essentiel pour réussir. Fort de ses 80 partenaires (adhérents, experts, institutions, syndicats), le CNR Santé a cette volonté de mobilisation et d’actions ».


Partager cet article

Publié par la Rédaction le


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page